logoIC
Yaoundé - 21 février 2018 -
Agriculture

Après le miel d’Oku et le poivre de Penja, une quinzaine d’autres produits camerounais vont à l’assaut de la labélisation

Après le miel d’Oku et le poivre de Penja, une quinzaine d’autres produits camerounais vont à l’assaut de la labélisation

(Investir au Cameroun) - La 2ème phase du Programme d’appui à la mise en place des indications géographiques, qui permet à l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) de labéliser des produits du terroir africain, a été officiellement lancée le 2 novembre 2017 dans la capitale camerounaise, avec une quinzaine de produits camerounais sur la ligne de départ.

En effet, après avoir réussi à faire labéliser le poivre de Penja et le miel d’Oku dans le cadre de la première phase de ce programme de l’OAPI, le Cameroun souhaite faire connaître au monde la particularité des produits tels que le kilichi de Ngaoundéré, les avocats de Mbouda, les échalotes de la Lékié, les ananas de Bafia, le cuir de Maroua, l’igname blanche de Mbé, l’oignon de Garoua, la pierre de Pouma, etc.

«On sait désormais que la labellisation contribue à la préservation du savoir et des savoir-faire traditionnels, tout en apportant un revenu consistant aux producteurs», a souligné Denis Loukou Bohousou (photo), directeur général de l’OAPI, pour justifier l’opportunité de ce programme sur les indications géographiques, soutenu par l’Agence française de développement (AFD).

BRM

Lire aussi:

28-03-2016 - Cameroun : la production du poivre de Penja a atteint 300 tonnes en 2015

02-02-2015 - Après Nescafé au café camerounais, Nestlé veut introduire le poivre de Penja dans le cube Maggi

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n70: février 2018

Produits agricoles camerounais


Une demande croissante, nationale et internationale


Business in Cameroon n60: February 2018

Cameroon’s agricultural products


Demand rises, both local and international

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev