logoIC
Yaoundé - 23 février 2017 -
promote2017
BTP

Le Cameroun vise un linéaire de 1615 Km de nouvelles routes bitumées à fin 2018

Le Cameroun vise un linéaire de 1615 Km de nouvelles routes bitumées à fin 2018

(Investir au Cameroun) - Sur la période 2017-2018, le gouvernement camerounais ambitionne de bitumer un linéaire total de 1615 km de nouvelles routes, a annoncé le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, au cours d’une conférence de presse organisée le 14 février dernier dans la capitale du pays.

Pour atteindre cet objectif, environ 1000 km de routes seront bitumées cette année, avait révélé le Premier ministre, Philémon Yang, en présentant aux parlementaires le programme économique, politique et culturel du gouvernement pour le compte de l’année 2017. C’était au mois de novembre 2016 à Yaoundé.

Pour ce faire, une enveloppe globale de 461 milliards de francs Cfa sera injectée cette année dans les travaux de construction, de réhabilitation et d’entretien des routes du pays. Des travaux à réaliser dans le cadre du plan d’urgence lancé par le gouvernement engloutiront 100 milliards de francs Cfa, 12 milliards de francs Cfa seront transférés aux collectivités locales décentralisées, tandis que le budget du ministère des Travaux publics contribuera aux travaux à hauteur de 321 milliards de francs Cfa.

En clair, en 2017 et 2018, le gouvernement camerounais dépassera largement sa promesse de bitumer en moyenne 300 km de routes chaque année. Cette promesse est assortie de l’ambition des pouvoirs publics d’atteindre l’objectif de 8500 km de routes bitumées sur le territoire camerounais en 2020 (contre un peu plus de 6000 km actuellement). Ce qui ne correspondra en réalité qu’à environ 17% seulement sur réseau routier national.

BRM

Lire aussi

17-09-2013 - Le coût du km de route bitumée au Cameroun est le double du prix moyen en Afrique

27-11-2014 - L’Etat camerounais a bitumé ou réhabilité 622 Km de route au total en 2014

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n58: février 2017

Sept Camerounais qui brillent dans les institutions internationales


Pour Alamine Ousmane Mey, « il faut réduire le train de vie de l’Etat »


Business in Cameroon n48: February 2017

Seven Cameroonians who are excelling in international institutions


For Alamine Ousmane Mey, the State must cut back on the spending

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev