logoIC
Yaoundé - 17 janvier 2017 -
Commerce

Yaoundé, la capitale camerounaise, est parmi les 10 villes africaines les plus chères pour les expatriés en 2016

Yaoundé, la capitale camerounaise, est parmi les 10 villes africaines les plus chères pour les expatriés en 2016

(Investir au Cameroun) - Selon le palmarès 2016 des villes les plus chères du monde pour les expatriés, publié le 14 décembre dernier par le cabinet spécialisé ECA International, Yaoundé fait partie des 10 villes africaines les plus chères.

La capitale politique du Cameroun arrive en 9ème position dans le top 10 africain, juste devant Ndjamena, la capitale tchadienne.

Cette année, Luanda, la capitale angolaise, est la 2ème ville la plus chère du monde et la plus chère en Afrique pour les expatriés. Kinshasa (RDC), Khartoum (Soudan), Libreville (Gabon), Pointe Noire (Congo), Brazzaville (Congo), Conakry (Guinée) et Abidjan (Côte d’Ivoire), complètent le top 10 africain de ce classement annuel d’ECA International.

A l’échelle mondiale, Tokyo (Japon) est la ville la plus chère pour les expatriés, devant Luanda, Zurich (Suisse), Genève (Suisse), Yokohama (Japon), Bâle (Suisse), Nagoya (Japon), Berne (Suisse), Osaka (Japon) et Kinshasa.

Les calculs de coût de la vie réalisés par le cabinet ECA sont basés sur un panier de biens de consommation courante, tels que la nourriture, les articles ménagers, les services de loisirs, les vêtements, les prix des restaurants ainsi que l’alcool et le tabac. Les calculs sont effectués en dollars américains. Le loyer, les services publics, les achats d’automobiles et les frais de scolarité ne sont pas inclus.

Ce classement est surtout différent de celui récemment publié par l’Institut national de la statistique (INS) du Cameroun, dans lequel la ville la plus chère du pays au premier semestre 2016 est plutôt Buea, la capitale de la région du Sud-Ouest.

BRM

Lire aussi

19-08-2016 - Buea, ville camerounaise la plus chère au premier semestre 2016

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n56/57: décembre 2016/janvier 2017

Envoyer de l’argent au Cameroun: Les possibilités se multiplient !


Entretien avec l’économiste Babissakana / StopBlaBlaCam


Business in Cameroon n46/47: December 2016/January 2017

Sending money to Cameroon: Possibilities abound !


Interview with the economist, Babissakana / StopBlaBlaCam

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev