logoIC
Yaoundé - 23 février 2017 -
promote2017
Culture

Pour contribuer à la diversification de son économie, la Ceeac réfléchit sur la mise en place d’une « économie de la culture »

Pour contribuer à la diversification de son économie, la Ceeac réfléchit sur la mise en place d’une « économie de la culture »

(Investir au Cameroun) - Le Secrétaire général adjoint (SG-A) de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac) en charge du Département intégration socioculturel, Andres Mba Mokuy (photo), a exposé sur la mise en place d’une « économie de la culture » dans le cadre de la 23ème édition du Salon international de l’édition et du livre (Siel) de Casablanca, au Maroc. Un évènement qui se déroule du 9 au 19 février 2017.

Cette économie de la culture, selon Andres Mba Mokuy, sera structurée autour de plusieurs piliers représentés respectivement au sein de la Conférence des ministres de la Culture de l’Afrique centrale, le Fonds pour le développement de la culture en Afrique centrale et le Programme d’appui au développement de l’économie de la culture en Afrique centrale.

A ces piliers, a indiqué le SG-A, il faut ajouter le marketing et la communication représentés par les salons spécialisés. « Ainsi, la culture pourra contribuer à la diversification de l’économie de nos Etats membres au moment où les prix des matières premières sont à leur niveau bas incompatible avec les besoins financiers des Etats », a déclaré M. Mba Mokuy.

Le Siel connaît la participation d’une cinquantaine de pays à travers plus de 750 exposants et accueille plus de 350 000 visiteurs. En outre, il propose une programmation culturelle riche et variée des conférences, des tables rondes, des signatures d’ouvrages, des présentations des dernières publications ou de nouveaux auteurs, des lectures poétiques, etc.

S.A

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n58: février 2017

Sept Camerounais qui brillent dans les institutions internationales


Pour Alamine Ousmane Mey, « il faut réduire le train de vie de l’Etat »


Business in Cameroon n48: February 2017

Seven Cameroonians who are excelling in international institutions


For Alamine Ousmane Mey, the State must cut back on the spending

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev