logoIC
Yaoundé - 23 février 2017 -
promote2017
Electricité

Eximbank Chine va prêter 83 milliards de FCFA au Cameroun pour financer la construction barrage de Memve'ele

Eximbank Chine va prêter 83 milliards de FCFA au Cameroun pour financer la construction barrage de Memve'ele

(Investir au Cameroun) - Le président Paul Biya a signé le 11 janvier 2017 un décret habilitant le ministre en charge de l’Economie, Louis Paul Motaze, à signer avec la Banque d’export-import de Chine (Eximbank-Chine), un accord de prêt d’un montant de 83 milliards de FCFA pour le financement du projet de construction des ouvrages d’évacuation d’énergie électrique du barrage hydroélectrique de Memve’ele.

Ce nouveau financement d’Eximbank Chine fait partie des 243 milliards de FCFA que doit apporter la partie chinoise dans ce projet qui revient au total à 420 milliards de FCFA. La Banque africaine de développement (BAD), elle, doit libérer 112 milliards de FCFA. Et le Cameroun, 65 milliards de FCFA.

L’impact de ce barrage est direct sur le plan national car grâce à ses 211 MW, les problèmes d’électricité devront être résorbés de façon substantielle dans le pays. L’entreprise chinoise Sinohydro en charge de matérialisation du projet rassure quant au délai de livraison du barrage, normalement prévu en juin 2017.

En construction sur le fleuve Ntem au Sud du Cameroun, à proximité de la frontière avec la Guinée équatoriale, le site du barrage d’aménagement hydroélectrique de Memve’ele abrite la première des quatre turbines « Francis » de l’usine depuis septembre 2016. Ce qui permet déjà de produire au moins 52 MW d’énergie pour alimenter à titre d’essai Ebolowa, la capitale régionale du Sud. Il faut rappeler que les travaux dudit ouvrage ont été lancés en janvier 2013.

Sylvain Andzongo

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n58: février 2017

Sept Camerounais qui brillent dans les institutions internationales


Pour Alamine Ousmane Mey, « il faut réduire le train de vie de l’Etat »


Business in Cameroon n48: February 2017

Seven Cameroonians who are excelling in international institutions


For Alamine Ousmane Mey, the State must cut back on the spending

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev