logoIC
Yaoundé - 27 juillet 2017 -
Entreprises

Au Cameroun, le secteur informel pèse autant dans le PIB qu’en Afrique du Sud et à Maurice, mais moins qu’au Nigeria

Au Cameroun, le secteur informel pèse autant dans le PIB qu’en Afrique du Sud et à Maurice, mais moins qu’au Nigeria

(Investir au Cameroun) - Le secteur informel camerounais, qui occupe officiellement 90% de la population active du pays, est aussi productif que celui de pays de niveaux économiques bien plus élevés en Afrique. En effet, selon un rapport du FMI, le secteur informel au Cameroun contribue entre 20 et 30% à la formation du PIB du pays, au même titre qu’en Afrique du Sud et à l’Ile Maurice.

A la différence du Cameroun, les deux pays susmentionnés ont la particularité d’être la plus grande économie d’Afrique, en ce qui concerne l’Afrique du Sud ; et de dominer pratiquement tous les classements africains en matière de bonne gouvernance, climat des affaires, facilité à investir, développement de l’économie numérique, etc.

A l’échelle de l’Afrique subsaharienne, le Cameroun est mieux loti en termes de prépondérance du secteur informel dans l’économie puisque, souligne le FMI, dans cette partie du continent noir, la prégnance du secteur informel sur le PIB oscille entre 20 et 65%, avec des pics observés en Tanzanie et au Nigeria, la 2ème économie du continent.

Au rang des facteurs de développement du secteur informel en Afrique, le FMI liste des charges fiscales et sociales trop élevées, la petite taille du marché et le faible volume de l’activité économique, un système judiciaire inefficace, une bureaucratie excessive, les difficultés d’accès aux financements pour développer les activités économiques, des faiblesses dans la gouvernance, etc.

Pour rappel, selon une étude publiée en novembre 2011 par l’Institut national de la statistique (INS), l’on dénombre plus de 2,5 millions d’unités de production informelles (UPI) sur le territoire camerounais, dont près de la moitié (49,5%) en milieu rural et 33,3% dans les villes de Yaoundé et de Douala, les deux capitales du pays. Dans le même temps, souligne la même étude, la structure de ces unités de production par secteurs d’activité révèle que 34,1% d’entre elles exercent dans l’industrie, 33,6% dans le commerce et 32,2% dans les services.

Brice R. Mbodiam

Classement des pays d’Afrique subsaharienne en fonction du pourcentage du secteur informel dans leur économie :

Entre 20 et 30%

1-Maurice

2-Afrique du Sud

3-Namibie

4-Cameroun

5-Botswana

6-Togo

7-Burundi

8-Comores

Entre 30% et 40%

9-Rwanda

10-Kenya

11-Niger

12-Burkina Faso

13-Malawi

14-Côte d’Ivoire

15-Zambie

16-Mozambique

17-République démocratique du Congo

18-Libéria

19-Guinée

20-Lesotho

21-Guinée-Bissau

22-Madagascar

23-Ghana

24-Congo

25-Ouganda

Entre 40% et 50%

26-Mali

27-Sénégal

28-Guinée Equatoriale

29-Tchad

30-Sierra Leone

31-République centrafricaine

32-Zimbabwe

33-Gabon

34-Angola

35-Bénin

Plus de 50%

36-Tanzanie

37-Nigéria

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n63-64: juillet/aout 2017

Spécial 5ème Anniversaire


La parole à nos lecteurs


Business in Cameroon n53-54: July/August 2017

Special 5 years anniversary


Dear readers: the floor is yours!

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev