logoIC
Yaoundé - 21 octobre 2017 -
Environnement

L’Afrique centrale met en place une plateforme pour la réduction des risques de catastrophes

L’Afrique centrale met en place une plateforme pour la réduction des risques de catastrophes

(Investir au Cameroun) - Les travaux de la 6ème plateforme Afrique centrale pour la réduction des risques de catastrophes sont ouverts depuis le 10 octobre à Brazzaville, sous la présidence de la ministre congolaise de l’Economie forestière et du développement durable, Rosalie Matondo.

Parlementaires, experts et autres participants débattent des questions relatives aux initiatives régionales de gestion des risques de catastrophes et d’adaptation aux changements climatiques.  Sans oublier l’intégration de la problématique de la résilience aux catastrophes dans les législations nationales et les programmes de renforcement de capacité dans la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac). Les directeurs généraux des météos des Etats membres (Cameroun, Congo, Gabon, Rd Congo, Tchad, Sao Tome-et-Principe, etc.), eux, scrutent les projets de statuts du Centre d’application et de prévision climatologiques de l’Afrique centrale.

A la fin des travaux, les participants procéderont à la validation du plan d’action Afrique centrale révisé, conformément au programme d’action pour la mise en œuvre du cadre de Sendaï sur la réduction des risques de catastrophes dans la sous-région.

S.A

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n66: octobre 2017

La bataille des eaux minérales au Cameroun


Jean Joseph Aouda, une expertise ferroviaire qui dépasse les frontières


Business in Cameroon n56: October 2017

The battle of mineral waters in Cameroon


J. J. Aouda, an expertise in the railway industry that goes beyond borders

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev