logoIC
Yaoundé - 24 novembre 2017 -
Finance

Investissements : l’offensive marocaine au Cameroun

Investissements : l’offensive marocaine au Cameroun

(Investir au Cameroun) - Depuis plusieurs jours, des hommes d’affaires marocains en mission économique sillonnent le pays et multiplient les rencontres avec autorités camerounaises. Entre autres secteurs qui les intéressent, la cimenterie, la transformation du cacao, les infrastructures et les logements sociaux.

La cérémonie de pose de la première pierre de la construction d’une cimenterie d’une capacité de 500 000 tonnes à Bonabéri, dans la banlieue de Douala, aura lieu ce 19 mai. Six à huit mois plus tard, cette cimenterie sera opérationnelle. La révélation a été faite hier, mercredi 09 mai à Yaoundé par Anas Sefrioui, président directeur général du groupe marocain Addoha, à l’issue d’un entretien de plus d’une heure avec le président Paul Biya.

La construction de cette usine de ciment, a indiqué l’homme d’affaires marocain, viendra en amont comme pourvoyeuse de matière première pour l’accompagnement d’un vaste programme de construction de logements sociaux. D’un coût d’environ 20 milliards F CFA, le chantier de l’usine de Bonabéri créera, selon son promoteur, un millier d’emplois. Celui-ci prévoit, dès l’entrée en production de cette usine, la baisse du prix du ciment sur le marché et, par ricochet, de celle du coût des logements.

En deux semaines, c’est la deuxième fois que le groupe Addoba est ainsi honoré au Palais de l’Unité. Saad Sefrioui, directeur général du même groupe qui accompagnait hier au palais de l’unité Anas Sefrioui, figurait, en effet, au sein d’une délégation d’hommes d’affaires marocains reçue le 24 avril dernier par le ministre, secrétaire général de la Présidence, Ferdinand Ngoh Ngoh. La délégation était conduite par Mohammed Ketanni, président directeur général d’Attijariwafa Bank, le groupe qui avait repris la Société camerounaise de banque (SCB). Celui-ci avait déjà annoncé à sa sortie d’audience, «un accompagnement d’entreprises marocaines dans la pose des infrastructures au Cameroun».

D’autres secteurs intéressent aussi les investisseurs marocains. En effet, selon un communiqué signé lundi, 7 mai par le ministre du Commerce, la compagnie marocaine de chocolaterie, à travers sa succursale camerounaise, Cameroon Investment Company, va lancer en juin 2012 à Douala, la construction d’une usine de chocolat. Luc Magloire Mbarga Atangana a fait cette annonce après avoir conduit une délégation d’opérateurs économiques camerounais aux premières journées économiques et commerciales camerounaises du 2 au 6 mai 2012 à Casablanca au Maroc.

GCM

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n67: novembre 2017

Cameroun : tout l’intérêt de la dette


Interview de Célestin Tawamba, GICAM


Business in Cameroon n57: November 2017

Cameroon: The whole point of the debt


Interview of Célestin Tawamba, GICAM

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev