logoIC
Yaoundé - 18 janvier 2018 -
Gestion publique

Le Cameroun veut réduire le volume des soldes engagés non décaissés, estimés à 4906 milliards FCFA

Le Cameroun veut réduire le volume des soldes engagés non décaissés, estimés à 4906 milliards FCFA

(Investir au Cameroun) - Pour cet exercice 2018, le gouvernement camerounais veut réduire le volume des soldes engagés mais non décaissés (SEND’s).

Pour ce faire, explique le ministre en charge de l’Economie, Louis Paul Motaze (photo), dans sa feuille de route 2018, le gouvernement compte renforcer la levée des conditions de mise en vigueur des nouveaux projets, et faire le suivi des concertations organisées avec les partenaires financiers.

L’objectif de ces deux actions pour l’année en cours, est d’améliorer le taux  annuel de décaissement  des ressources d’investissement planifiées sur financement extérieur. Par rapport à la cible de 90% en 2018, ce taux de décaissement, selon le Minepat, a été réalisé à hauteur de 80%, en 2016, et se situe à 81,41%, au 31 octobre 2017.

Evalués à plus de 4 906 milliards FCFA à fin juin 2017, selon le dernier pointage de la Caisse autonome d’amortissement (CAA) en charge de la gestion de la dette publique au Cameroun, les SEND’s sur emprunts extérieurs sont en augmentation de 54,6% en glissement annuel. Ils sont à décaisser à hauteur de 44,6% auprès des bailleurs de fonds multilatéraux, 42,7% auprès des bilatéraux, et 12,7% auprès des commerciaux.

S.A

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n68-69: décembre / janvier 2018

Le Cameroun, l’autre pays du cacao


Pierre Zumbach : « Un outil de promotion internationale chaque année »


Business in Cameroon n58-59: December / January 2018

Cameroon, cocoa’s other nation


Pierre Zumbach: “An international promotion tool each year”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev