logoIC
Yaoundé - 24 octobre 2017 -
Gestion publique

Cameroun : le ministère des Finances somme les établissements publics d’arrêter les comptes de l’année 2016

Cameroun : le ministère des Finances somme les établissements publics d’arrêter les comptes de l’année 2016

(Investir au Cameroun) - Le ministre des Finances (Minfi), Alamine Ousmane Mey (photo), vient de publier une note sommant les établissements du secteur public à réunir leurs organes sociaux au plus tard le 30 juin 2017.

Selon la sommation d’Alamine Ousmane Mey, les conseils d’administrations doivent à cet effet arrêter les comptes et les états financiers de l’exercice 2016 pour transmission au Minfi. Sans dévoiler les entreprises publiques actuellement récalcitrantes, le membre du gouvernement rappelle que cette exigence est liée aux dispositions de la loi du 22 décembre 1999 portant statut général des établissements publics et des entreprises du secteur public et parapublic relatives à l’examen des comptes et bilans annuels.

Le Cameroun compte 119 entités et entreprises qui constituent le secteur public. Plus de 70 % des établissements étatiques sont des entités administratives non commerciales. Le Fonds monétaire international (FMI) reproche depuis plusieurs années au gouvernement, l’augmentation des subventions publiques à ces 119 entités.

Et pour cause, note le FMI, les subventions sont passées de 0,4 % du PIB en 2009 à une moyenne annuelle de 0,9 % du PIB depuis 2012.

SA

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n66: octobre 2017

La bataille des eaux minérales au Cameroun


Jean Joseph Aouda, une expertise ferroviaire qui dépasse les frontières


Business in Cameroon n56: October 2017

The battle of mineral waters in Cameroon


J. J. Aouda, an expertise in the railway industry that goes beyond borders

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev