logoIC
Yaoundé - 15 décembre 2017 -
Gestion publique

La vente aux enchères de véhicules et conteneurs abandonnés au port de Douala aiguise les appétits des arnaqueurs

La vente aux enchères de véhicules et conteneurs abandonnés au port de Douala aiguise les appétits des arnaqueurs

(Investir au Cameroun) - Dans un communiqué officiel qu’il vient de rendre public, le ministre délégué auprès du ministre des Finances, Elung Paul Ché, dénonce les agissements de « personnes mal intentionnées organisées en réseaux », qui « multiplient les astuces et subterfuges pour arnaquer les hauts responsables de la République et les opérateurs économiques, en leur promettant l’acquisition, à des conditions préférentielles, des véhicules de luxe en souffrance dans les services des douanes » au port de Douala, la capitale économique du pays.

En effet, après plusieurs mises en garde en fin d’année dernière, les services de la douane camerounaise ont entamé la vente aux enchères d’environ 400 conteneurs et autres véhicules de luxe (ils étaient 800 au départ, mais la moitié a pu être dédouanée par les propriétaires à la suite des communiqués de la douane) abandonnés par les importateurs au port de Douala. Des ventes aux enchères qui sont aujourd’hui sujets à diverses manœuvres. « Il y a des gens qui arrivent avec des recommandations ou des sollicitations de hautes personnalités, pour l’acquisition des dizaines de conteneurs à la fois. Et ce, à des prix qui ne correspondent à rien. Il s’agit parfois de fausses recommandations », a par exemple révélé au Quotidien gouvernemental, l’un des responsables de cette opération de ventes aux enchères.

Des habitués de la place portuaire n’excluent pas que derrière ces potentiels acheteurs se cachent les véritables propriétaires des conteneurs et véhicules ainsi mis en vente aux enchères. Ce type d’opération, apprend-on, permet souvent aux importateurs ayant abandonné leurs colis de les racheter à vil prix, en évitant ainsi des droits de douane jugés élevés.

BRM

Lire aussi:

20-04-2015 - Un millier de conteneurs mis en vente aux enchères, pour décongestionner le port de Douala

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n67: novembre 2017

Cameroun : tout l’intérêt de la dette


Interview de Célestin Tawamba, GICAM


Business in Cameroon n57: November 2017

Cameroon: The whole point of the debt


Interview of Célestin Tawamba, GICAM

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev