logoIC
Yaoundé - 23 octobre 2017 -
Gestion publique

La Banque mondiale décaisse un prêt de plus de 100 milliards fcfa au profit du Cameroun

La Banque mondiale décaisse un prêt de plus de 100 milliards fcfa au profit du Cameroun

(Investir au Cameroun) - La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD), guichet non concessionnel du groupe de la Banque mondiale (BM), décaissera une somme de 113 milliards de francs cfa en faveur de l’Etat du Cameroun, révèle un décret signé le 17 avril 2017 par le Président Biya, qui habilite le ministre de l’Economie, Louis Paul Motazé (photo), à contracter ce prêt pour le compte de l’Etat camerounais.

Ledit prêt avait été approuvé par le conseil d’administration de la BM en octobre 2016. Les fonds qui seront ainsi mis à disposition par la BIRD serviront au financement du secteur des transports, dans lequel le gouvernement et ses partenaires conduisent plusieurs chantiers depuis l’année 2012. Il s’agit aussi bien de la réhabilitation que de la construction d’axes routiers nationaux et transnationaux, la réhabilitation du chemin de fer et le renforcement des équipements, ou encore l’amélioration des infrastructures portuaires du pays.

Pour rappel, c’est en octobre 2013, au cours des assemblées générales du FMI et de la Banque mondiale à Washington, que l’Etat camerounais avait manifesté son vœu de pouvoir désormais bénéficier des financements de la BIRD. A la suite de cette requête des autorités camerounaises, une mission de la Banque mondiale conduite par Véronique Kessler, économiste principale à la BM, avait séjourné au Cameroun en novembre 2013, afin de tabler sur une éventuelle éligibilité du pays au guichet de la BIRD. Une éligibilité intervenue au mois d’avril 2014, avait annoncé le gouvernement camerounais dans un communiqué officiel.

La BIRD est le second guichet de financement du groupe de la Banque mondiale qui s’ouvre ainsi à l’Etat camerounais, après le guichet IDA (Association internationale de développement). La différence notable entre ces deux guichets est que les crédits IDA sont octroyés à des taux concessionnels (généralement inférieurs à 1%), tandis que les crédits de la BIRD sont non concessionnels, mais sont également remboursables sur le long terme (25 à 38 ans avec des différés allant de 5 à 10 ans).

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

30-03-2017 - La Banque mondiale adopte une nouvelle stratégie pour soutenir le gouvernement camerounais entre 2017 et 2021

06-12-2013 - Vers l’ouverture du guichet de la BIRD à l’Etat du Cameroun

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n66: octobre 2017

La bataille des eaux minérales au Cameroun


Jean Joseph Aouda, une expertise ferroviaire qui dépasse les frontières


Business in Cameroon n56: October 2017

The battle of mineral waters in Cameroon


J. J. Aouda, an expertise in the railway industry that goes beyond borders

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev