logoIC
Yaoundé - 21 novembre 2017 -
Gestion publique

A compter de ce 21 août 2017, l’Etat camerounais débloquera 180 milliards de FCfa au profit des entreprises

A compter de ce 21 août 2017, l’Etat camerounais débloquera 180 milliards de FCfa au profit des entreprises

(Investir au Cameroun) - Le 18 août dernier, en recevant les membres du nouveau bureau exécutif du Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam), la plus importante organisation patronale du pays, le ministre des Finances (Minfi), Alamine Ousmane Mey (photo), a révélé que le gouvernement va, à compter de ce 21 août 2017, débloquer une enveloppe de 180 milliards de francs Cfa au profit des entreprises.

A en croire le Minfi, cette décision qui découle d’une instruction du président de la République, vise à payer la dette intérieure de l’Etat. Il s’agit notamment, a-t-il précisé, du paiement des factures des prestataires de l’Etat et du remboursement des crédits TVA, pour une enveloppe totale de 100 milliards de francs Cfa.

Dans le même temps, a déclaré Alamine Ousmane Mey, face aux membres du bureau exécutif du Gicam, «80 milliards de francs Cfa seront mis à la disposition des banques pour la relance des crédits aux entreprises (…) Les actions seront effectives dès la semaine du 21 août».

Le déblocage de cette enveloppe devrait donner un peu de souffle aux opérateurs économiques locaux dont les activités tournent généralement au ralenti du fait des difficultés de trésorerie de l’Etat, principal pourvoyeur des contrats dans le pays.

Pour rappel, au premier trimestre 2017, du fait d’une conjoncture économique morose, caractérisée notamment par la baisse des recettes publiques, le Trésor public camerounais n’a pas pu honorer ses engagements financiers, pour plus de 246 milliards de francs Cfa. En effet, selon le bilan à mi-parcours de l’exécution du budget 2017 publié par le ministère des Finances, les dépenses publiques du Cameroun, projetées à 982,2 milliards de francs Cfa au cours de cette période, n’ont été honorées qu’à hauteur de 735,9 milliards de francs Cfa, soit un taux d’exécution de 75%.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

28-06-2017 - Au 1er trimestre 2017, le Cameroun n’a pas pu honorer des engagements pour plus de 246 milliards de FCfa

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n67: novembre 2017

Cameroun : tout l’intérêt de la dette


Interview de Célestin Tawamba, GICAM


Business in Cameroon n57: November 2017

Cameroon: The whole point of the debt


Interview of Célestin Tawamba, GICAM

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev