logoIC
Yaoundé - 23 octobre 2017 -
Industrie

Le Cameroun parmi les plus petits consommateurs de cacao dans le monde

Le Cameroun parmi les plus petits consommateurs de cacao dans le monde

(Investir au Cameroun) - Les chocolatiers ont enregistré des recettes totales d’un montant de 53 500 milliards de francs Cfa (81 milliards d’euros) au cours de la campagne cacaoyère 2012-2013, a révélé le directeur exécutif de l’Organisation internationale du cacao (ICCO), Jean Marc Anga, au cours du festival du cacao (Festicacao) organisé au Cameroun du 28 au 30 novembre 2013.

Ces revenus astronomiques ont été majoritairement engrangés par le chocolatier américain Mars Incorporated, numéro un mondial avec des ventes de chocolat qui ont atteint, apprend-on, 8400 milliards de francs Cfa (16,8 milliards de dollars).

Ensuite, vient la firme Mondelez International, avec des ventes de chocolat qui sont estimées à 7700 milliards de francs Cfa (15,48 milliards de dollars) sur la même période, révèle l’ICCO. Ce trio des plus grands vendeurs de cacao dans le monde est complété par Nestle, première entreprise européenne dans ce classement, qui a réalisé des recettes de 6400 milliards de francs Cfa (12,8 milliards de dollars).

Ces recettes engrangées par les chocolatiers, a fait remarquer Jean Marc Anga, représentent « 2 fois et demi les budgets annuels de plusieurs Etats africains» et «illustrent l’importance du chocolat et du cacao dans le monde».

Le top 5 des consommateurs

Selon la même source, les plus gros pourvoyeurs de recettes aux chocolatiers sont le Suisses et les Belges, plus grands consommateurs de chocolats dans le monde, avec des ratios de consommation qui atteignent respectivement 6 et 5,7 kg par habitant et par an. Viennent ensuite les Allemands (4,03 Kg par habitant et par an), les Français (3,43 Kg) et les Américains (2,45 kg).

En Afrique, continent qui produit pourtant 71% du cacao vendu dans le monde, les quatre plus grands producteurs arrivent à la remorque de ce hit-parade des consommateurs de chocolat. Il en est ainsi de la Côte d’Ivoire, premier pays producteur de cacao, où l’on ne consomme que 48 grammes de chocolat par habitant et par an, contre 55 grammes au Ghana, 12 grammes au Nigeria, 20 grammes au Cameroun.

Des pays émergents tels que la Chine et l’Inde, avec un ratio de consommation de 40 grammes par habitant et par an, selon l’ICCO, ne sont pas mieux lotis que l’Afrique en matière de consommation de chocolat, mais peuvent être les déclencheurs d’une augmentation fulgurante de la consommation du chocolat dans le monde au cours des prochaines années.

«Si les Chinois et les Indiens consommaient environ 60 grammes, je peux vous assurer qu’il n’y aura plus assez de cacao pour tout le monde et le chocolat deviendra un produit de luxe», a déclaré Jean Marc Anga, en invitant les jeunes à s’intéresser à la culture du cacao, dont les «perspectives sur le marché international sont excellentes».

Brice R. Mbodiam

Lire aussi

02/12/2013 - En développant la transformation du cacao, l’Afrique se protège de la volatilité des cours mondiaux

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n66: octobre 2017

La bataille des eaux minérales au Cameroun


Jean Joseph Aouda, une expertise ferroviaire qui dépasse les frontières


Business in Cameroon n56: October 2017

The battle of mineral waters in Cameroon


J. J. Aouda, an expertise in the railway industry that goes beyond borders

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev