logoIC
Yaoundé - 21 octobre 2017 -
Sport

Le chef de l’Etat camerounais Paul Biya réplique à son tour à Ahmad Ahmad, président de la CAF

Le chef de l’Etat camerounais Paul Biya réplique à son tour à Ahmad Ahmad, président de la CAF

(Investir au Cameroun) - « La CAN 2019, c’est déjà demain ; vous avez rendez-vous avec l’Afrique sportive ici même au Cameroun. Et le Cameroun sera prêt le jour dit, j’en prends l’engagement ». Dixit le président Paul Biya, le 10 août 2017, à l’occasion de la réception au palais de l’Unité de 192 médaillés camerounais des compétitions internationales.

La déclaration de Paul Biya sonne comme une réplique aux récentes déclarations d’Ahmad Ahmad, président de la Confédération africaine (CAF), en visite au Burkina. Le président de la CAF a alors dénigré les capacités du Cameroun à organiser la Coupe d’Afrique des nations de football en juin 2019 en déclarant : « en l’état actuel des choses, aucun site au Cameroun n’est en mesure d’accueillir la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football ».

Le 7 août déjà, c’est Tombi à Roko, le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) s’est dit vivement préoccupé par le fait que ces propos soient tenus avant même que la première mission d’inspection de la CAF, prévue du 20 au 28 août 2017, n’ait effectué le déplacement du Cameroun. « On serait en droit de s’interroger sur l’opportunité même de cette visite d’inspection dès lors que les résultats semblent déjà arrêtés au niveau le plus élevé de la CAF », a déclaré Tombi à Roko.

S.A

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n66: octobre 2017

La bataille des eaux minérales au Cameroun


Jean Joseph Aouda, une expertise ferroviaire qui dépasse les frontières


Business in Cameroon n56: October 2017

The battle of mineral waters in Cameroon


J. J. Aouda, an expertise in the railway industry that goes beyond borders

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev