logoIC
Yaoundé - 21 octobre 2017 -
Transport

Pas de délai de prescription pour indemniser les victimes de la catastrophe d’Eséka, selon Camrail  

Pas de délai de prescription pour indemniser les victimes de la catastrophe d’Eséka, selon Camrail  

(Investir au Cameroun) - Suite à l'accident ferroviaire d'Eséka qui a fait près de 79 morts et 600 blessés, le 21 octobre 2016, la compagnie de transport par train, Camrail, déclarée principale responsable par une enquête gouvernementale, informe qu’elle poursuit le recensement des victimes et des ayants droit, afin de faire valoir leurs droits et procéder aux indemnisations conformes à chaque situation individuelle.

Par ailleurs, pour s'assurer que l'ensemble des personnes concernées était informé de ces dispositions ainsi que de sa disponibilité, Camrail, filiale du groupe français Bolloré, déclare avoir initié 3 campagnes d'appels qui ont permis de contacter un millier de personnes, et poursuit cette démarche visant à permettre à toutes les familles concernées d'instruire leurs réclamations.

« Camrail tient en particulier à rassurer les victimes et leurs familles, que toute information faisant état d'une éventuelle prescription, c'est-à-dire une date limite au-delà de laquelle Camrail refuserait d'indemniser, est fausse », précise la compagnie ferroviaire. Elle ajoute que toutes les personnes normalement enregistrées auprès de la compagnie ferroviaire disposeront de tout le temps nécessaire pour instruire leur dossier. A cet effet, des points d'information et du personnel qualifié ont été mis en place dans les gares.

Sylvain Andzongo

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n66: octobre 2017

La bataille des eaux minérales au Cameroun


Jean Joseph Aouda, une expertise ferroviaire qui dépasse les frontières


Business in Cameroon n56: October 2017

The battle of mineral waters in Cameroon


J. J. Aouda, an expertise in the railway industry that goes beyond borders

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev