logoIC
Yaoundé - 04 décembre 2020 -
Actualités Investir Au Cameroun

Complexe sportif d’Olembé : le Cameroun règle à l’amiable le conflit né de la résiliation du contrat de l’Italien Piccini

Complexe sportif d’Olembé : le Cameroun règle à l’amiable le conflit né de la résiliation du contrat de l’Italien Piccini

(Investir au Cameroun) - « Je voudrais relever ici, pour s’en féliciter, le haut sens de collaboration des responsables de Piccini qui ont accepté d’apporter leur contribution pour le règlement à l’amiable du problème », indique le ministre des Sports, Narcisse Mouelle Kombi (photo), dans les colonnes de Cameroon tribune, édition du 11 décembre 2019. 

Dans cette interview accordée au journal à capitaux publics, le ministre des Sports revient sur la résiliation du contrat du groupe italien qui était en charge du chantier du complexe sportif d’Olembé, une banlieue de Yaoundé. « Les 5 et 6 décembre 2019, toutes les parties se sont retrouvées sur le site du chantier afin d’évaluer l’état réel des travaux (…). Cette opération s’est soldée le 6 décembre 2019 par l’élaboration d’un procès-verbal qui a été signé par toutes les parties prenantes lors de la réunion que j’ai présidée à Olembé », ajoute Narcisse Mouelle Kombi.

Toujours selon le membre du gouvernement, cette opération qui a mis fin au contrat entre l’État du Cameroun et l’entreprise Piccini a permis à l’entreprise canadienne Magil de commencer effectivement les travaux.

Pour mémoire, l’entreprise italienne Gruppo Piccini, chargée de la construction du complexe sportif d’Olembé, constitué, entre autres, d’un stade de 60 000 places, a été notifiée, le 29 novembre 2019, de la décision n° 0253 résiliant son marché d’une valeur de 163 milliards de FCFA. Ceci suite au constat de l’impossibilité de Piccini de livrer l’infrastructure dans les délais requis par l’État, à cause d’une longue période d’arrêt « unilatéral » des travaux, suivi d’un abandon du chantier.

À la suite à cette résiliation, l’entreprise italienne a sommé le gouvernement de revenir sur sa décision dans les 72 heures. Faute de quoi elle se réservait le droit entamé des procédures sur le plan national et international pour protéger ses intérêts. L’option judiciaire semble donc désormais écartée.

SA

a-fin-octobre-2020-une-cargaison-de-20-323-tonnes-de-gaz-domestique-a-ete-produite-dans-les-champs-gaziers-de-kribi
Entre janvier et octobre 2020, le Hilli Episseyo, unité flottante de liquéfaction du gaz naturel active au large de Kribi, la cité balnéaire de la région...
le-cameroun-va-depenser-2-2-milliards-de-fcfa-par-mois-pour-doter-le-septentrion-de-20-mw-d-electricite
Depuis le 30 novembre dernier, les équipes de la société Eneo ont débuté le démontage des équipements à la centrale d’Ahala, dans la banlieue de...
marche-monetaire-nouvelle-emission-d-obligations-du-tresor-camerounais-le-9-decembre-pour-30-milliards-de-fcfa
Le Cameroun effectuera une nouvelle opération de levée de fonds sur le marché monétaire, le 9 décembre 2020, apprend-on officiellement. Au moyen...
ellipse-projects-sas-france-accuse-un-retard-dans-l-implementation-des-ponts-metalliques-au-cameroun
Lors de son passage à l’Assemblée nationale, le 1er décembre dernier, le ministre des Travaux publics (Mintp) a fait le point sur le projet de...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n103 Novembre 2020

L’anacarde, la nouvelle source de recettes du Cameroun


Covid 19 : « La santé des équipes avant tout »


Business in Cameroon n93: November-2020

Cashew, Cameroon’s new source of revenues


Covid 19 : “Making the team’s health a priority”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev