logoIC
Yaoundé - 18 avril 2021 -
Actualités Investir Au Cameroun

Yaoundé accorde l’agrément final à la Banque nationale de Guinée équatoriale pour ouvrir une filiale au Cameroun

Yaoundé accorde l’agrément final à la Banque nationale de Guinée équatoriale pour ouvrir une filiale au Cameroun

(Investir au Cameroun) - Bange Bank Cameroun (Bange CMR SA). C’est le nom officiel de la filiale camerounaise de la Banque nationale de la Guinée équatoriale selon un agrément délivré le 10 novembre 2020, par le ministre camerounais des Finances, Louis Paul Motaze. L’établissement bancaire est classé dans la catégorie banque universelle.

Bange Bank Cameroun a ainsi franchi la dernière étape dans son processus d’installation dans le pays. En effet, il lui restait juste le quitus de l’autorité monétaire nationale. Peu avant, l’établissement bancaire a obtenu, le 30 juillet 2020, l’avis conforme de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) en sa qualité de banque au Cameroun.

Par la suite, la filiale a obtenu, le 5 août 2020, l’agrément commercial délivré par le ministère du Commerce. Car, « Toute société commerciale, quel que soit son secteur d’activité, doit au préalable obtenir ledit agrément. Cet agrément facilite l’immatriculation au crédit immobilier. Cet agrément est exigé pour toute personne physique ou morale étrangère ou alors si le capital est détenu majoritairement par les étrangers », explique-t-on au ministère du Commerce.

Plus loin, en juin 2019 une délégation de la Bange, conduite par l’ambassadeur équato-guinéen Anastaseo Asumu Mum Munos, a rencontré, à Yaoundé, Louis Paul Motaze. Au sortir des discussions à huis clos, Ebe Mba, président du conseil d’administration de la Bange, maison-mère, a déclaré à la presse que l’établissement bancaire est en train d’effectuer toutes les démarches nécessaires pour remplir les critères relatifs à l’ouverture d’une filiale au Cameroun. Chose désormais faite.

Bange CMR SA compte désormais comme la 16e banque du pays. Son capital n’a pas encore été dévoilé, mais, selon la réglementation en vigueur en zone Cemac, le minimum requis est 10 milliards de FCFA.

Sylvain Andzongo

les-premiers-dirigeants-de-la-nouvelle-societe-nationale-des-mines-du-cameroun-nommes-dont-un-dg-de-39-ans
Après la nomination des membres du conseil d’administration le 14 avril dernier, les principaux dirigeants de la Société nationale des mines du Cameroun...
delestages-dettes-vetuste-du-reseau-de-transport-les-revelations-du-dg-d-eneo
A fin 2019, Eneo réclamait à ses clients 180 milliards de FCFA, dont 63 milliards aux seules entreprises publiques ou à capitaux publics. Et dans le même...
la-sodecao-se-prepare-a-distribuer-aux-producteurs-4-millions-de-plants-de-cacaoyers-a-haut-rendement
La Société de développement du cacao (Sodecao) se prépare à distribuer aux producteurs du Cameroun une cargaison de 4 millions de plants de cacaoyers à...
camwater-declare-des-pertes-d-un-milliard-de-fcfa-par-mois-du-fait-de-la-fraude-hydraulique
Sur les antennes du média audiovisuel gouvernemental CRTV, la Cameroon Water Utilities (Camwater), entreprise publique en charge de la gestion de l’eau...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n108 Mars 2021

Personnel de l’Etat Un régime minceur s’impose


Un soutien à la compétitivité de l’industrie camerounaise


Business in Cameroon n98: March-2021

State personnel Time for a slimming diet


More support to boost the Cameroonian industry’s competitiveness

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev