logoIC
Yaoundé - 23 octobre 2020 -
Actualités Investir Au Cameroun

Application du nouveau règlement des changes : le Cameroun transmet ses contrats miniers et pétroliers à la Beac

Application du nouveau règlement des changes : le Cameroun transmet ses contrats miniers et pétroliers à la Beac

(Investir au Cameroun) - Dans son rapport sur l’économie camerounaise publiée le 4 août dernier, le Fonds monétaire international (FMI) indique que le Cameroun reste déterminé à bien appliquer la nouvelle réglementation des changes de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac).

Les autorités camerounaises ont transmis à la Beac les contrats qui octroient des exonérations aux sociétés minières et pétrolières et se sont engagées à aligner le nouveau Code pétrolier du Cameroun sur la réglementation des changes de la Beac. Ce qui est déjà une avancée.

Car il y a peu, dans le cadre de la mise en œuvre de la nouvelle réglementation des changes n° 02/18/Cemac/UMAC/CM entrée en vigueur le 1er mars 2019, les compagnies minières et pétrolières ont estimé que l’application de ce dispositif, exigeant le rapatriement des devises par les multinationales, remet en cause les avantages des contrats et les conventions d’établissement signés avec les différents États de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad).

Et pour cause, ces entreprises pétrolières et minières dans la Cemac ont presque toutes des conventions avec les États qui les exemptent de l’obligation de rapatriement de leurs recettes en devises.

Mais avec la nouvelle réglementation sur le change, c’est désormais obligatoire pour les multinationales opérant en zone Cemac de rapatrier les devises. Après plusieurs reports, cette réglementation sera opposable aux entreprises pétrolières et minières en activité dans la sous-région à partir du 31 décembre 2020.

Pour l’institution de Bretton Woods, ces efforts contribueront à augmenter la couverture régionale des importations. « Les devises étrangères rapatriées ont atteint 2 313 milliards de FCFA entre le premier et le troisième trimestre 2019, en hausse de 44% par rapport à 2018 (en glissement annuel) », rapporte le FMI. Il ajoute que les avoirs extérieurs nets du Cameroun à la Beac s’élevaient à 1 995 milliards de FCFA fin septembre 2019 et devraient augmenter au quatrième trimestre, du fait du retard dans l’appui budgétaire de donateurs et de l’application stricte de la réglementation. Mais la crise due à la pandémie de coronavirus a certainement modifié ces perspectives.

Sylvain Andzongo

vers-la-delivrance-des-permis-de-construire-en-ligne-au-cameroun
Au cours de la 11e session du Cameroon Business Forum (CBF), plateforme d’échanges entre le gouvernement et le secteur public, tenue le 22 octobre à...
le-cameroun-projette-de-reduire-de-100-000-a-5-000-fcfa-le-capital-minimum-pour-la-creation-des-sarl-des-mars-2021
La création des Sociétés à responsabilités limitées (Sarl) pourrait davantage être simplifiée au Cameroun si l’on s’en tient au plan d’actions...
la-bicec-multiplie-son-capital-par-4-pour-le-porter-a-49-milliards-de-fcfa
L’augmentation annoncée du capital de la Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (Bicec), filiale de la Marocaine Banque centrale...
les-exportations-de-bananes-au-cameroun-chutent-de-pres-de-19-500-tonnes-sur-les-9-premiers-mois-de-l-annee-2020
Entre janvier et septembre 2020, les producteurs de bananes en activité au Cameroun ont exporté 136 048 tonnes au total, selon une compilation des...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n102 Octobre 2020

Financement participatif Une solution pour les jeunes entrepreneurs


Serge Esso, le lobbyiste qui monte


Business in Cameroon n92: October-2020

Crowfunding A solution for young entrepreneurs


Serge Esso, rising lobbyist

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev