logoIC
Yaoundé - 02 avril 2020 -
Actualités Investir Au Cameroun

Le ministère du Travail ordonne la suspension de la révision des conditions de rémunération en cours à Nexttel

Le ministère du Travail ordonne la suspension de la révision des conditions de rémunération en cours à Nexttel

(Investir au Cameroun) - Il y a un rebondissement dans l’affaire de révision du mode de calcul des salaires des employés de Nexttel/Viettel Cameroun, engagée par le top management de la compagnie de téléphonie mobile, le 20 mars dernier.

En effet, Razack Johny, le secrétaire général du ministère du Travail et de la sécurité sociale, agissant au nom du ministre titulaire, a saisi le directeur général de Nexttel le 25 mars. Objet : « Révision unilatérale des conditions de rémunération et de travail ». « Monsieur le directeur général, faisant foi à votre note de service de référence et dont copie m’a été servie par un responsable syndical, j’ai l’honneur de vous demander de bien vouloir surseoir sans délai à son application compte tenu de sa violation des dispositions légales et règlementaires », écrit le responsable.

Razack Johnny poursuit : « En effet, la loi portant code du travail interdit toute révision unilatérale des conditions de rémunération et du contrat de travail. Je vous saurais gré de bien vouloir vous y conformer ».

Le ministère du Travail a ainsi réagi aux dénonciations des employés de Nexttel qui crient haro à la décision du président du conseil d’administration (PCA) prise en date du 20 mars 2020 et instaurant l’approche par objectif au sein de Viettel Cameroun SA. Selon cette décision, le salaire de base de la compagnie de téléphonie mobile sera désormais constitué d’une partie variable et d’une partie fixe.

Le montant de la partie fixe correspondra à la moitié de l’ancien salaire de base. Et l’autre moitié variera positivement ou négativement en fonction du résultat réalisé par l’employé durant le mois. Seulement, ledit mode de calcul du salaire n’a pas fait l’objet d’une discussion ou d’une négociation avec les employés.

S.A.

au-29-fevrier-2020-le-cameroun-a-emis-des-titres-de-pres-3-000-milliards-de-fcfa-sur-le-marche-des-capitaux-de-la-cemac
Selon les statistiques que le ministère des Finances vient de publier, le montant total des titres émis par le Cameroun sur le marché des capitaux...
avec-les-chocs-du-covid-19-le-cameroun-devrait-proceder-a-la-revision-de-la-loi-de-finances-2020
Avec la pandémie du Coronavirus, les projections de recettes du budget 2020 du Cameroun, d’un montant de 4 850,50 milliards de FCFA, sont devenues...
le-port-de-douala-poursuit-ses-activites-tout-en-instaurant-une-operation-de-desinfection-contre-le-coronavirus
Face au Covid-19, et au-delà des mesures barrières instaurées par le gouvernement, la direction générale du port de Douala-Bonabéri (PAD) informe qu’elle...
paiements-electroniques-le-cameroun-a-requis-le-nigerian-e-tranzact-pour-mettre-en-place-son-switch-national
C’est au Nigéria voisin que le Cameroun a recruté l’opérateur chargé de mettre en place son switch national de paiements électroniques, inauguré le 31...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n95 Mars 2020

Minim Martap« Peut-être la meilleure bauxite au monde à ce jour »


La nécessaire réforme des entreprises publiques camerounaises


Business in Cameroon n85: March 2020

Minim Martap«It might be the best bauxite ever at the moment»


The necessary reform of Cameroonian public firms