logoIC
Yaoundé - 30 novembre 2020 -
Actualités Investir Au Cameroun

Pour féminiser le secteur de l’industrie, Guinness cible les meilleures étudiantes des universités techniques du Cameroun

Pour féminiser le secteur de l’industrie, Guinness cible les meilleures étudiantes des universités techniques du Cameroun

(Investir au Cameroun) - La filiale camerounaise de Guinness a présenté, le 21 octobre dernier à Douala, la stratégie mise en place en collaboration avec les universités techniques du Cameroun, pour réduire le gap de talents féminins dans le domaine de l’industrie.

« La spécificité du partenariat que nous entamons en cette fin d’année est qu’il s’inscrit dans le cadre de notre programme d’inclusion et de diversité, en particulier la promotion et la valorisation des femmes dans les professions industrielles. L’un des moyens que nous avons choisis est de lancer un programme de stages exclusivement destiné aux meilleures étudiantes des universités techniques du Cameroun. Notre ambition est de réduire l’écart qui existe en termes de talents féminins dans le domaine de l’industrie. », a indiqué Andrew Ross, DG de Guinness Cameroun.

« Nous nous sommes concentrés sur l’aspect genre parce que nous avons 400 employés, dont 25% sont des femmes. Mais quand on va sur notre domaine de production, nous avons 12% seulement. Nous avons visité les deux derniers mois 4 universités camerounaises qui ont plus de 10 000 étudiantes. Et d’après les informations que nous avons reçues, nous avons à peu près 40% de femmes. Mais il y a quelque chose qui se passe entre le moment où elles terminent leurs études et celui où elles arrivent dans le monde de l’emploi », a indiqué le directeur des ressources humaines de l’entreprise, Hervé Ngamaleu Yossa, pour expliquer le ciblage des universités techniques.

Les partenariats engagés par la société brassicole entrent dans le cadre d’une convention générale de stage avec quatre universités à savoir : Poly technique de Yaoundé, Institut universitaire de technologie (IUT) de Douala, l’École d’ingénieurs de l’Université catholique d’Afrique centrale (UCAC-ICAM) et l’École nationale supérieure d’agro-alimentaire (Ensai) de Ngaoundéré.

Pour matérialiser cette joint-venture avec ces institutions universitaires, Guinness déclare avoir déjà retenu 25 étudiantes dans le domaine de l’ingénierie. Leur stage qui a débuté le 21 octobre dernier devra durer six mois.

Une autre vague de partenariats entre l’entreprise brassicole et des universités camerounaises est annoncée le trimestre prochain, cette fois avec des écoles de commerces et de gestion sur l’étendue du territoire.

S.A.

pour-eviter-des-insuffisances-dans-la-maturation-des-projets-le-gicam-propose-de-creer-l-agence-generale-de-grands-travaux
A l’occasion de la rencontre, ce 27 novembre à Douala, entre le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, et le Groupement...
a-fin-novembre-2020-les-travaux-de-l-usine-de-pied-du-barrage-de-lom-pangar-30-mw-a-l-est-du-cameroun-executes-a-23
De passage à l’Assemblée nationale le 25 novembre dernier, Joseph Dion Ngute, le Premier ministre s’est exprimé sur le projet de construction de l’usine...
deux-ans-apres-l-echeance-tous-les-925-milliards-fcfa-du-plan-d-urgence-triennal-ne-sont-toujours-pas-consommes
En présentant le programme économique, financier, social et culturel du gouvernement pour l’exercice 2021, le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, a...
qualite-de-service-l-etat-du-cameroun-fixe-dix-nouveaux-indicateurs-de-performance-a-l-electricien-eneo
On en sait un peu plus sur le contenu des annexes 2 et 3 de l’avenant numéro 3 à la convention de concession liant l’État du Cameroun à Eneo...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n103 Novembre 2020

L’anacarde, la nouvelle source de recettes du Cameroun


Covid 19 : « La santé des équipes avant tout »


Business in Cameroon n93: November-2020

Cashew, Cameroon’s new source of revenues


Covid 19 : “Making the team’s health a priority”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev