logoIC
Yaoundé - 15 juillet 2020 -
Actualités Investir Au Cameroun

DIT, filiale camerounaise de Bolloré, annonce son départ du terminal à conteneurs de Douala

DIT, filiale camerounaise de Bolloré, annonce son départ du terminal à conteneurs de Douala

(Investir au Cameroun) - « L’exploitation du terminal à conteneurs par la société Douala International Terminal (DIT) prend fin ce mardi 31 décembre [2019]. En conséquence, DIT informe les acteurs de la place portuaire du port de Douala que le terminal à conteneurs fermera à 14h ». C’est la note d’information publiée ce 30 décembre par la direction générale de DIT, filiale camerounaise de Bolloré, opérant au port de Douala-Bonabéri.

C’est l’épilogue d’un contrat de concession de 15 ans entre l’État du Cameroun et Bolloré qui a connu un parcours particulièrement tumultueux ces dernières semaines. En effet, le Port autonome de Douala (PAD), l’autorité portuaire, avait déjà écarté DIT du terminal à conteneurs, en septembre dernier, au profit du Suisse Terminal Investment Limited (TIL). C’était à l’issue de l’appel international à manifestation d’intérêt du 12 janvier 2018.

En effet, à l’issue de la première phase de ce processus, le groupement APMT Terminals BV/Bolloré SA avait été classé 7e sur 9 candidats. Contestant ce rang, le groupe français a saisi la justice camerounaise et même internationale. La justice camerounaise a donné une suite favorable aux différents recours de Bolloré en suspendant l’adjudication de TIL.

Le PAD a alors décidé de la reprise des activités de son terminal à travers la régie déléguée, créée le 6 décembre 2019, par une résolution du Conseil d’administration, pour la continuité du service public. Le PAD annonce qu’elle prendra possession du terminal à conteneurs dès le 31 décembre prochain pour une durée d’un an renouvelable. L’autorité portuaire a invité DIT à liquider les droits de près de 400 employés sur le terminal.

Par ailleurs, elle a indiqué qu’en application des lois et règlements en vigueur en République du Cameroun, et notamment l’article 42 du Code du travail, la fin de la concession de la filiale de Bolloré doit conduire à un transfert de l’ensemble du personnel à la Régie du terminal à conteneurs (RTC), nouvellement créée par le PAD pour remplacer DIT, sauf avis contraire du salarié.

Sylvain Andzongo

recettes-fiscales-non-petrolieres-les-resultats-du-fisc-progressent-au-cameroun-de-127-2-en-dix
Selon les données que vient de produire l’administration fiscale, sur les dix derniers exercices (2010-2019), les recettes fiscales internes non...
avec-le-gabon-et-la-guinee-equatoriale-orange-cameroun-lance-les-transferts-par-mobile-money-dans-la-zone-cemac
C’est par un message intitulé « Open Wallet » que l’opérateur de télécoms Orange Cameroun a annoncé à ses abonnés le lancement des transferts d’argent par...
mobile-money-corp-filiale-de-mtn-cameroon-dediee-au-mobile-money-multiplie-son-capital-par-16
« Mobile Money Corporation », la filiale de MTN Cameroon exclusivement dédiée au Mobile Money, a connu de récentes mutations, selon une annonce légale...
avec-803-505-tonnes-en-2019-le-cameroun-bat-son-record-en-matiere-d-importations-du-riz
Au cours de l’année 2019, dix opérateurs économiques ont importé une cargaison totale de 803 505 tonnes de riz sur le territoire camerounais, révèle...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n98 Juin 2020

Covid 19 Et maintenant, l’étendue des dégâts


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Maintenir l’emploi coûte que coûte »


Business in Cameroon n88: June 2020

Covid 19 Its impacts so far


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Preserving jobs at all costs»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev