logoIC
Yaoundé - 07 mai 2021 -
Agriculture

Un déficit de 132 000 tonnes de céréales enregistré dans l’Extrême-Nord du Cameroun

Un déficit de 132 000 tonnes de céréales enregistré dans l’Extrême-Nord du Cameroun

A fin 2014, la région de l’Extrême-Nord du Cameroun a enregistré un déficit de production de 132 000 tonnes de céréales (mil, sorgho, maïs), a révélé M. Abakachi, le délégué régional de l’Agriculture et du développement rural dans cette partie du pays, au cours de la foire agro-pastorale de la région organisée en décembre dernier.

Selon ce haut-responsable du ministère camerounais de l’Agriculture, cette baisse de la production céréalière, qui n’a pas permis de satisfaire une demande régionale estimée à 770 300 tonnes, est en partie due à l’abandon des champs dans plusieurs villages frontaliers au Nigéria, par les agriculteurs fuyant les exactions de la secte islamiste Boko Haram, dont les incursions en territoire camerounais sont de plus en plus nombreuses.

Mais à côté de l’insécurité qui règne dans cette partie du pays, précisent les autorités locales en charge de l’agriculture, le déficit de la production céréalière dans la région de l’Extrême-Nord en 2014 est aussi le fait d’une pluviométrie insuffisante. Une situation globale qui, indiquent les experts, devrait rendre encore plus difficile, en cette année 2015, la période de soudure (période précédant les premières récoltes).

Lire aussi

18-09-2014 - La peste porcine africaine menace le cheptel de la région de l’Extrême-Nord du Cameroun

05-11-2014 - Le litre de super vendu entre 850 et 2000 FCfa dans l’Extrême-Nord du Cameroun

07-07-2014 - L’Etat camerounais offre 600 tonnes de tourteaux aux éleveurs du Nord pour prévenir la période de soudure

paul-k-fokam-les-pays-africains-sont-les-mieux-places-pour-avoir-une-monnaie-reconnue-sur-le-plan-international
L’or, c’est là que tout se joue. Dans l’un de ses fameux exposés télévisés, le très démonstratif et engagé milliardaire camerounais, Paul K. Fokam, a...
au-cameroun-malgre-l-intensification-des-pluies-les-prix-du-cacao-caracolent-toujours-a-plus-de-1000-fcfa
Ce 6 mai 2021, le kilogramme de fèves de cacao était cédé dans les bassins de production du Cameroun entre 1025 et 1075 FCFA, selon la compilation...
plus-de-1000-pieces-de-nattes-de-contrebande-d-origine-asiatique-saisies-au-cameroun
Les éléments de la douane camerounaise ont saisi, ce 6 mai 2021 dans la localité de Dembo, située dans la région du Nord, un lot de 1080 pièces de nattes...
pour-reduire-les-delestages-le-cameroun-veut-installer-30-mw-de-solaire-modulaire-et-mobile-dans-le-septentrion-en-2021
Afin de soulager les ménages et entreprises des régions septentrionales du Cameroun, qui vivent des délestages sans précédent depuis plusieurs mois, en...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n109 Avril 2021

Délestages Le DG d’Eneo s’explique


Cacao : cap sur la transformation


Business in Cameroon n99: April-2021

Outages ENEO’s director-general explains the situation


Cocoa: Time to boost processing

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev