logoIC
Yaoundé - 23 juillet 2019 -
Agriculture

La transformation locale du café au Cameroun a baissé de 1 503 à 962 t au cours de la campagne 2017-2018

La transformation locale du café au Cameroun a baissé de 1 503 à 962 t au cours de la campagne 2017-2018

(Investir au Cameroun) - Au cours de la campagne caféière 2017-2018, l’Office nationale du cacao et du café (Oncc) du Cameroun note que la transformation locale du café a baissé de 1 503 tonnes en 2016-2017 à environ 962 tonnes. Cela représente une chute de 541 tonnes de café dans le cadre de la transformation.

Comme explication, l’Oncc fait savoir que seulement deux opérateurs, à savoir, Société Coopérative des producteurs agropastoraux du Cameroun (Socopacam) et l’Union centrale des coopératives agricoles de l’Ouest (Uccao), la plus importante organisation des producteurs de café au Cameroun, ont réalisé les plus importants volumes de produits transformés. Un volume de 545,383 tonnes de robusta pour Socopacam et 461,301 tonnes pour Uccao.

Curieusement, l’Oncc comptabilise 24 torréfacteurs identifiés ayant exercé dans l’ensemble des bassins de production. Ce chiffre est en nette augmentation depuis trois campagnes, malgré la baisse des volumes transformés. Par ailleurs, 104 usines actives ont été recensées et classées en usines de 1er, 2è, 3è degré. L’Oncc note également une présence concentrée des opérateurs dans les régions du Littoral, de l’Ouest et du Nord-Ouest, et un niveau très élevé d’installation des usines dans la région de l’Est.

Sylvain Andzongo

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n87-88: Juillet / Août 2019

Ces multinationales qui réussissent au Cameroun


Le combat d’un Camerounais pour une justice fiscale internationale


Business in Cameroon n77-78: July - August 2019

Discovering multinationals that thrive in Cameroon


Meeting with the Cameroonian who fights for global tax fairness

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev