logoIC
Yaoundé - 20 octobre 2018 -
Agriculture

A fin mai 2018, les tensions dans les régions anglophones du Cameroun ont fait chuter de 10% les exportations de fèves de cacao

A fin mai 2018, les tensions dans les régions anglophones du Cameroun ont fait chuter de 10% les exportations de fèves de cacao

(Investir au Cameroun) - 223 413 tonnes. C’est la quantité de fèves de cacao reçues au port de Douala, dans la capitale économique camerounaise, à fin mai 2018, c’est-à-dire à deux mois de la fin de la campagne cacaoyère 2017-2018, techniquement rentrée en gare à la mi-juillet dernier, apprend-on de sources autorisées.

Calculette en main, ces cargaisons sont en baisse de 10%, comparées au 249 573 tonnes exportées à partir du port de Douala sur la même période, au cours de la campagne cacaoyère 2016-2017.

A l’origine de cette baisse des exportations, expliquent les acteurs de la filière, se trouvent les violences perpétrées depuis plus d’un an dans les deux régions anglophones du Cameroun, dont principalement la région du Sud-Ouest, qui est l’un des plus grands bassins de production de fèves au Cameroun.

En effet, pour fuir l’insécurité instaurée par les séparatistes anglophones qui revendiquent la partition du Cameroun, les producteurs du Sud-Ouest ont massivement quitté les villages, abandonnant leurs plantations ; lorsqu’elles n’ont pas simplement bradé les fèves, qui ont ensuite été frauduleusement exportées vers le Nigeria, pays qui partage une frontière poreuse avec cette région camerounaise.

Selon un rapport de l'ONG camerounaise, Human Is Right, le commerce du cacao dans cette partie du pays a d’ailleurs chuté de 80% cette année, principalement à cause de la paralysie des activités de Telcar Cocoa (qui assure 30% des exportations camerounaises), négociant local de la firme américaine Cargill, qui opère principalement dans la région du Sud-Ouest du Cameroun.

Brice R. Mbodiam 

Lire aussi:

20-07-2018 - Chute de 80% du commerce du cacao dans la région anglophone du Sud-Ouest, en proie aux revendications séparatistes

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n78: Octobre 2018

L’expansion africaine des entreprises camerounaises

Mirabell Mayack : « Un rêve devenu réalité »



Business in Cameroon n68: October 2018

African expansion of Cameroonian companies

Mirabell Mayack: “A dream come true“


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev