logoIC
Yaoundé - 23 janvier 2021 -

BannerICBC2021

Agriculture

Vers la création de 3 000 hectares de plantations d’anacardiers dans la région de l’Est du Cameroun

Vers la création de 3 000 hectares de plantations d’anacardiers dans la région de l’Est du Cameroun

(Investir au Cameroun) - L’institut de recherche agricole pour le développement (IRAD) a distribué, le 1er octobre 2020 dans la ville de Bertoua, la capitale régionale de l’Est du Cameroun, une cargaison de 300 000 plants d’anacardiers à des organisations paysannes. Ce matériel végétal, gracieusement mis à la disposition des paysans de l’Est, permettra de créer environ 3 000 hectares de plantations, a-t-on appris.

L’IRAD poursuit ainsi l’implémentation d’un projet de promotion au Cameroun de l’anacarde, communément appelée noix de cajou. Ce projet, selon les responsables de cet institut de recherche, vise à produire et à distribuer 5 millions de tonnes d’anacardiers en 5 ans. Ce qui permettra au pays de planter environ 50 000 hectares d’anacardiers.

Selon le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Gabriel Mbairobe, l’ambition du Cameroun dans le cadre de sa stratégie nationale de promotion et de développement de la filière anacarde est d’atteindre une production de 50 000 tonnes au cours de l’année 2025.

La stratégie gouvernementale prévoit également la création d’environ 150 000 emplois dans la filière anacarde d’ici l’année 2023, dont environ 1000 emplois dans le segment de la transformation de ce produit agricole.

Produit de rente encore inconnu au Cameroun, l’anacarde, selon les experts, peut être cultivé dans cinq régions du pays. Il s’agit d’une partie de la région du Centre, de la région de l’Est, et dans les trois régions septentrionales du pays (Nord-Extrême-Nord et Adamaoua), dont le climat est adapté à cette culture des zones chaudes.

Dans les régions du Nord, de l’Extrême-Nord et de l’Adamaoua, le développement de la filière anacarde est porteur de beaucoup d’espoir, dans la mesure où cette culture peut devenir la 2e culture de rente dans cette partie du Cameroun, après le coton.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

05-02-2020 - En 2020, le Cameroun compte injecter plus d’un milliard de FCFA dans la promotion de la culture de l’anacarde

06-02-2020 - Grâce à sa stratégie de développement de la filière, le Cameroun table sur une production de 50 000 tonnes d’anacardes en 2025

22-10-2018 - Grâce à la culture de l’anacarde, 150 000 emplois peuvent être créés au Cameroun sur la période 2019-2023  

cacao-cafe-un-nouveau-guichet-de-subventions-pour-les-producteurs-camerounais
Dans une interview parue ce mois dans le magazine d’informations du ministère de l’Agriculture, Samuel Donatien Nengue, l’administrateur du Fonds de...
en-cinq-ans-le-programme-de-promotion-de-l-entrepreneuriat-jeune-a-cree-2-000-entreprises-54-de-taux-de-realisation
Le Programme de promotion de l’entrepreneuriat jeune (Pea-jeune), financé par le Fonds international de développement agricole (Fida), affiche un taux de...
la-societe-immobiliere-du-cameroun-resilie-le-contrat-de-bail-de-452-locataires-pour-filouterie-de-loyer
La Société immobilière du Cameroun (SIC), majoritairement contrôlé par l’État (86%), vient de publier une liste de 452 locataires en voie d’expulsion de...
avec-une-production-de-140-170-tonnes-en-2020-le-cameroun-a-a-peine-couvert-24-de-sa-demande-en-riz
Le Cameroun n’a couvert que 24,3% de sa demande en riz en 2020. Selon les chiffres que vient de publier le ministère en charge de l’Agriculture (Minader),...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n104 Décembre 2020

L’émergence d’une industrie automobile camerounaise


La bataille du « Made in Cameroon »


Business in Cameroon n94-95: Décembre-2020

The rise of Cameroon’s automotive industry


The «Made in Cameroon» war

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev