logoIC
Yaoundé - 25 février 2020 -
Agriculture

Le projet d’agriculture bio de Mombo, dans le Littoral Cameroun, soutenu par SEMC, livre sa production en 2020

Le projet d’agriculture bio de Mombo, dans le Littoral Cameroun, soutenu par SEMC, livre sa production en 2020

(Investir au Cameroun) - Le 1er novembre 2019, après une phase de préparation des sols qui aura duré un mois, les derniers des 50 000 rejets d’ananas, à planter par les 40 cultivateurs partenaires de la Société des eaux minérales du Cameroun (SEMC) dans le cadre d’un projet d’agriculture bio à Mombo, ont été mis en terre. Les premiers fruits issus de ce partenariat, qui proscrit l’utilisation des engrais et des OGM, « seront sur le marché national et international à partir de décembre 2020 », annonce la SEMC, filiale du brasseur camerounais SABC dédiée à la production des eaux minérales.

Le 8 mai 2019, dans la localité de Mombo, dans la région du Littoral, la SEMC a signé avec la coopérative TerrEspoir, grand acteur du commerce équitable, un contrat de partenariat visant à promouvoir l’agriculture biologique, selon un mode de production respectueux de l’environnement et de la biodiversité.

« En mettant à la disposition des communautés locales de Mombo la réserve foncière de la SEMC d’une superficie de six hectares, vierge de toutes plantations et riche de sa biodiversité, l’objectif du groupe SABC est de créer un incubateur dans le domaine de l’agriculture biologique, pour offrir des opportunités d’emplois et de revenus à cette population qui nous a adoptés et qui chemine avec nous depuis plus de 40 ans. C’est une manière responsable et citoyenne de leur dire merci », avait confié Emmanuel de Tailly, le directeur général du groupe SABC.

Et Mme Djou, présidente de TerrEspoir de renchérir : « on connaissait la Société des eaux minérales du Cameroun comme la première entreprise camerounaise d’exploitation et d’embouteillage d’eau minérale naturelle, qui produit et commercialise les marques Source Tangui et Vitale. Aujourd’hui, nous découvrons la SEMC dans sa nouvelle dimension sociétale (…) qui fera certainement d’elle la première entreprise d’eau minérale naturelle écoresponsable au Cameroun ».

BRM

la-moitie-des-occupants-des-logements-sociaux-de-mbanga-bakoko-a-douala-n-ont-pas-de-contrat-avec-la-sic
Dans le cadre de la campagne d’identification des locataires des logements SIC lancée en septembre dernier, le directeur général (DG) de la Société...
louis-paul-motaze-enjoint-au-cenadi-de-mettre-fin-aux-faux-salaires-faux-avancements-et-fausses-pensions
Le 21 février 2020 à Yaoundé, la capitale camerounaise, le ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze, a procédé à l’installation des responsables...
daniel-ona-ondo-les-pays-de-la-cemac-trainent-un-deficit-alimentaire-d-environ-2000-milliards-de-fcfa-par-an
Le 20 février à Douala, en ouvrant les travaux du Comité régional de l’Origine, qui permet d’identifier les produits pouvant bénéficier de la...
en-2019-le-cameroun-a-pu-mobiliser-643-milliards-de-fcfa-par-emission-de-titres-publics
Les activités du gouvernement camerounais sur le marché des titres publics ont permis de renflouer les caisses de l’État à hauteur de 643 milliards de...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n94 Février 2020

Sociétés de transfert d’argent Le Cameroun au cœur de la bataille


Entretien : « Passer d’une administration bureaucratique à une gestion publique performante »


Business in Cameroon n84: February 2020

Money transfer business Cameroon is on the front line


Interview: «Shifting from bureaucratic management to efficient public management»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev