logoIC
Yaoundé - 23 janvier 2020 -
Agriculture

Au Cameroun, l’agro-industriel Safacam étendra ses plantations de palmiers à huile et d’hévéa sur 2000 hectares à Dizangué

Au Cameroun, l’agro-industriel Safacam étendra ses plantations de palmiers à huile et d’hévéa sur 2000 hectares à Dizangué

(Investir au Cameroun) - Le gouvernement camerounais, à travers le ministère des Domaines et des Affaires foncières, vient de concéder une superficie supplémentaire de 2000 hectares à la Société africaine forestière et agricole du Cameroun (Safacam).

Selon les responsables de cette filiale de la Luxembourgeoise Société financière des caoutchoucs (Socfin), anciennement cotée sur la bourse du Cameroun (devenue la bourse unifiée de l’Afrique centrale après une fusion avec celle Libreville), ces parcelles supplémentaires serviront à l’extension des plantations de palmiers à huile et d’hévéa dans l’arrondissement de Dizangué, dans la région du Littoral.

À en croire les mêmes sources, environ 3,5 milliards de FCFA seront investis dans ces projets d’extension des plantations, dont près de 2 milliards de FCFA dans la branche hévéa. Concrètement, les palmeraies seront étendues sur 400 hectares, ce qui va permettre d’augmenter significativement la production des noix, des huiles de palmiste et de palme.

Ces projets d’extension, à en croire les dirigeants de Safacam, vont générer environ 300 emplois supplémentaires au sein de cette unité agro-industrielle, qui a clôturé l’année 2018 avec un résultat net de 571 millions de FCFA, en baisse de près de 50% par rapport à l’enveloppe de 1,8 milliard de FCFA engrangée en 2017.

Mais, cette performance est repartie à la hausse au premier trimestre 2019. En effet, au cours des trois premiers mois de l’année, l’activité de Safacam s’est soldée par un résultat net de 1,36 milliard de FCFA, contre 1,07 milliard de FCFA au cours de la même période en 2018. Ce qui représente une hausse de 27%.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

17-05-2019 - La Socapalm au Cameroun est la filiale de Socfin la plus rentable d’Afrique au 1er trimestre 2019

en-2018-les-secteurs-des-hydrocarbures-postes-telecoms-et-eau-ont-cumule-plus-de-70-de-la-dette-des-entreprises-publiques-du-cameroun
Plus de 70% de la dette des entreprises publiques est portée par les sociétés actives dans trois principaux secteurs d’activités. Selon un classement...
le-cameroun-percu-comme-le-28e-pays-le-plus-corrompu-du-monde-transparency-international
La branche camerounaise de l’ONG anticorruption Transparency International a publié une déclaration ce 23 janvier. On y apprend qu’avec une note de 25 sur...
les-charges-de-personnel-de-certaines-entreprises-publiques-camerounaises-depassent-70-du-chiffre-d-affaires
Dans un rapport qu’elle vient de rendre public, la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic (CTR), qui s’est...
au-1er-trimestre-2020-le-cameroun-prevoit-une-emission-record-de-305-milliards-de-fcfa-de-titres-publics-sur-le-marche-de-la-beac
Entre janvier et mars 2020, le Trésor public camerounais ambitionne de lever une enveloppe globale de 305 milliards de FCFA sur le marché des titres...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n92-93: Decembre 2019-Janvier 2020

Franc CFA : le débat est ouvert en zone CEMAC


Le Cameroun devient la place financière de la CEMAC


Business in Cameroon n82-83: December 2019-January 2020

CFA: The debate is open in the CEMAC


Cameroon becomes CEMAC’s financial center

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev