logoIC
Yaoundé - 14 août 2018 -
Agriculture

Cameroun : le PIDMA utilisera une approche peu coûteuse pour réhabiliter 190 km de routes, afin de désenclaver les bassins de production

Cameroun : le PIDMA utilisera une approche peu coûteuse pour réhabiliter 190 km de routes, afin de désenclaver les bassins de production

(Investir au Cameroun) - Financé à hauteur de 50 milliards de francs CFA par la Banque mondiale, le Projet d’investissement et de développement des marchés agricoles (PIDMA), qui vise à augmenter la production du maïs, du sorgho et du manioc au Cameroun, dans l’optique d’approvisionner les agro-industries ; va bientôt lancer un programme de réhabilitation de 190 Km de routes rurales dans le pays, afin de connecter les bassins de production agricoles aux marchés.

Selon les informations révélées le 6 août 2018, au cours d’un atelier de sensibilisation organisé à Mbalmayo, localité de la région du Centre du Cameroun, cinq régions sont concernées par ce programme de réhabilitation des routes rurales. Il s’agit des régions du Centre, du Sud, du Littoral, de l’Ouest et du Nord-Ouest.

Selon les responsables de la Banque mondiale et de l’unité de coordination du PIDMA, les travaux seront réalisés suivant «les Contrats d’entretien et de réhabilitation par objectifs qualifiés (CEROQ)», présentés comme étant «peu coûteux en temps et en ressources». «Cette méthode est capitale pour le pays, parce qu’elle va permettre la concrétisation du démarrage de l’agriculture de seconde génération.», a confié Thomas Ngué Bissa, le Coordonnateur national du PIDMA.

Concrètement, a expliqué Peter Tanifor, spécialiste principal en transports à la Banque mondiale pour l’Afrique centrale, la méthode CEROQ consiste à se départir des méthodes classiques utilisées dans la réhabilitation des routes, au profit de méthodes de réhabilitation adaptées aux besoins des utilisateurs des routes.

«Par exemple, explique-t-il, si le ministère de l’Agriculture indique que pour évacuer les produits de Nguélémedouka (Est) à Yaoundé (Centre), il n’a besoin que de motos, l’ingénieur concevra et construira une route pour motos. Bref, la route sera construite par rapport au besoin exprimé.»

A en croire les responsables du PIDMA, la phase pilote d’application de cette méthode a déjà permis d’obtenir des coûts compétitifs et admissibles pour le Projet. Ladite méthode, apprend-on, présente également les avantages d’orienter les travaux vers des solutions permettant de garantir plus de durabilité aux routes rurales réhabilitées, et d’éviter les variations importantes des quantités de travaux à exécuter entre la fin des études, la signature du marché, l’exécution des travaux, etc.

BRM

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n75-76 : juillet / Août 2018

Les grandes marques hôtelières parient sur le Cameroun


Patrice Yantho : « Il devient primordial de dynamiser le secteur fnancier »


Business in Cameroon n65-66: July - August 2018

Major hotel companies bet on Cameroon


Patrice Yantho: “It is crucial to boost the fnancial sector”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev