logoIC
Yaoundé - 04 décembre 2022 -
Agriculture

Riz : la production du « Proderip », financé par le Japon, exportée illégalement au Nigeria

Riz : la production du « Proderip », financé par le Japon, exportée illégalement au Nigeria

(Investir au Cameroun) - Selon des informations du Projet de développement de la riziculture irriguée et pluviale (Proderip), financé par l’agence japonaise de coopération internationale (Jica), une bonne partie de la production dudit projet est exportée illégalement du Cameroun vers le Nigeria.

« Nous ne maîtrisons pas les quantités produites localement, mais qui sont exportées vers le Nigeria, que ce soit dans les bassins de la Semry (Société d’expansion et de modernisation de la riziculture de Yagoua) ou de l’Undva (Upper Noun Developpement Valley Authority). Ces deux sociétés de développement n’arrivent pas à absorber toutes les quantités de riz produites localement. Raison pour laquelle les coxeurs [spéculateurs] entrent dans le marché [et achètent auprès des producteurs sponsorisés par le Projet] et exportent illégalement vers le Nigeria des quantités importantes. Voilà pourquoi il est difficile d’indiquer la quantité exacte de riz produite au Cameroun », révèle Emile Folefack Tsopkeng, le Coordonnateur national du Proderip.

Malgré ces exportations illégales, la production du Projet est estimée à 450 000 tonnes de riz Paddy en plus de 10 ans, alors l’objectif visé était de 650 000 tonnes, soit un gap de 150 000 tonnes. Il annonce la troisième phase du projet dont le début est fixé au mois d’octobre courant pour s’achever en 2027. 

Depuis 2011, année du lancement du Projet d’un budget initial de 1,5 milliard de FCFA, la Jica affirme qu’elle a tout même contribué à la formation de près de 10 000 agriculteurs et à la distribution de près de 75 000 tonnes de semences. La deuxième phase du Proderip qui s’est achevée au mois de septembre dernier a permis la formation de près de 4 000 nouveaux agriculteurs.

S.A.

btp-le-cameroun-a-entretenu-moins-de-1-de-son-reseau-routier-au-cours-de-l-annee-2022-faute-de-financements
Selon les chiffres révélés le 25 novembre 2022 à l’Assemblée nationale par le Premier ministre, Joseph Dion Nguté, lors de la présentation du programme...
le-gicam-elabore-une-charte-pour-ameliorer-les-relations-d-affaires-entre-grandes-entreprises-et-pme
Le 30 novembre 2022, le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam), la plus puissante organisation patronale du pays, a officiellement lancé la...
e-commerce-energie-infrastructures-les-emirats-arabes-unis-en-prospection-au-cameroun
Le ministre d’État au Commerce extérieur des Émirats arabes unis, Thani Bin Ahmed Al-Zeyoudi, accompagné d’une dizaine d’investisseurs ont été reçus, le...
commerce-exterieur-le-deficit-du-cameroun-s-aggrave-en-2021-7-5-malgre-la-hausse-des-exportations-32-8
Au cours de l’année 2021, le déficit commercial du Cameroun s’est aggravé, atteignant 1 478 milliards de FCFA, contre 1 375 milliards de...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev