logoIC
Yaoundé - 28 janvier 2021 -

BannerICBC2021

Agriculture

Prescriptions d'une commission gouvernementale pour redynamiser la Semry dans la production du riz au Cameroun

Prescriptions d'une commission gouvernementale pour redynamiser la Semry dans la production du riz au Cameroun

(Investir au Cameroun) - Dans son récent rapport sur les établissements publics au Cameroun, la Commission technique de réhabilitation (CTR) mise en place par le gouvernement prescrit un certain nombre de recommandations pour redynamiser la Société d’expansion et de modernisation de la riziculture de Yagoua (Semry), dans la production du riz.

Et pour cause, la Commission fait remarquer que, la Semry est davantage une mission chargée du développement de la riziculture et non une société de production rizicole. Car, elle a été substantiellement déchargée des tâches de transformation du paddy, de commercialisation de riz et d’approvisionnement en engrais.

Néanmoins, la Commission prescrit : « l’organisation du marché du riz assortie de la fixation des prix équitables et motivants pour les riziculteurs ; le renforcement de l’organisation de la formation, de la structuration des riziculteurs dans le cadre de leurs regroupement coopératif et des associations des usagers de l’eau déjà mises en place, pour un partenariat plus dynamique et plus responsable ; l’amélioration des conditions d’exploitation des rizières, afin d’augmenter la productivité, la production et les revenus des producteurs ; le réajustement des effectifs du personnel et leur adaptation au niveau des activités actuelles… ».

A cause de l’importation annuelle de 700 000 tonnes de riz au Cameroun pour combler le déficit de volume de consommation, la CTR martèle que le gouvernement devrait optimiser les performances économiques et financières de la Semry, chargée de l’encadrement des riziculteurs. Ceci à travers notamment l’aménagement des casiers rizicoles dans sa zone de couverture, l’irrigation et la fourniture des intrants agricoles.

S.A.

le-cameroun-elargie-le-spectre-des-marches-pouvant-faire-l-objet-de-passation-electronique
Dans le cadre de la dématérialisation des marchés publics au Cameroun, le ministre en charge du secteur (Minmap), Ibrahim Talba Malla, a signé le 19...
les-financements-concessionnels-representent-66-du-portefeuille-de-la-banque-mondiale-au-cameroun
A l’occasion d’une signature de convention relative au développement de la région du lac Tchad, le ministre en charge de l’Économie (Minepat) a fait le...
avec-des-charges-de-personnels-equivalant-a-90-du-ca-le-matgenie-constitue-un-risque-budgetaire-pour-l-etat
Selon la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic (CTR), les charges de personnels du Parc national du...
apres-le-lancement-manque-de-son-reseau-mobile-camtel-tente-de-maintenir-ses-clients-en-eveil
« Nos services Blue ont fait l’objet d’un enthousiasme certain depuis leur dévoilement, et nous voulons rassurer le public de ce que nous travaillons...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n104 Décembre 2020

L’émergence d’une industrie automobile camerounaise


La bataille du « Made in Cameroon »


Business in Cameroon n94-95: Décembre-2020

The rise of Cameroon’s automotive industry


The «Made in Cameroon» war

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev