logoIC
Yaoundé - 28 janvier 2021 -

BannerICBC2021

Agriculture

Le Bureau de mise à niveau des entreprises dévoile deux études sur le positionnement de deux filières de l’agroalimentaire

Le Bureau de mise à niveau des entreprises dévoile deux études sur le positionnement de deux filières de l’agroalimentaire

(Investir au Cameroun) - Dirigé par Chantal Elombat (photo), le Bureau de mise à niveau des entreprises (BMN) camerounaises restitue ce 9 juillet 2020 à Douala, la capitale économique du pays, deux nouvelles études sur le positionnement stratégique de deux filières de l’agroalimentaire. Il s’agit de la filière boissons, vins et spiritueux, puis celle de la viande et du poisson.

Selon le BMN, « ces études ont pour objectif principal de produire des données, informations et recommandations, susceptibles d’éclairer la décision du gouvernement, des investisseurs, des banques et des entreprises, sur le positionnement stratégique sur le marché » sous-régional, qui recèle d’innombrables opportunités avec la fusion annoncée des deux communautés existantes que sont la Cemac et de la CEEAC.

C’est la 6e étude de ce type que fait réaliser le BMN. En effet, en sa qualité d’acteur central de la stratégie nationale de développement des entreprises, cette structure a déjà fait réaliser quatre autres études sur le positionnement de certaines filières de l’agroalimentaire.

Il s’agit notamment de la filière transformation des graines et fabrications de produits amylacés, de la filière oléagineux et aliments pour animaux, de la filière fruits et légumes, et de la filière tabac.

Tous ces travaux d’aide à la décision, destinés aussi bien aux pouvoirs publics qu’aux entreprises et autres partenaires financiers, sont réalisés dans le cadre du Programme industrialisation et valorisation des produits agricoles (Pivpa), implémentés par le BMN et financés par le 2e C2D.

Ce programme, selon le BMN, « a vocation à doper la compétitivité du secteur privé agroalimentaire du Cameroun, à travers un accroissement substantiel de sa productivité, afin que ce secteur tire le meilleur profit de la globalisation ».

BRM

le-cameroun-elargie-le-spectre-des-marches-pouvant-faire-l-objet-de-passation-electronique
Dans le cadre de la dématérialisation des marchés publics au Cameroun, le ministre en charge du secteur (Minmap), Ibrahim Talba Malla, a signé le 19...
les-financements-concessionnels-representent-66-du-portefeuille-de-la-banque-mondiale-au-cameroun
A l’occasion d’une signature de convention relative au développement de la région du lac Tchad, le ministre en charge de l’Économie (Minepat) a fait le...
avec-des-charges-de-personnels-equivalant-a-90-du-ca-le-matgenie-constitue-un-risque-budgetaire-pour-l-etat
Selon la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic (CTR), les charges de personnels du Parc national du...
apres-le-lancement-manque-de-son-reseau-mobile-camtel-tente-de-maintenir-ses-clients-en-eveil
« Nos services Blue ont fait l’objet d’un enthousiasme certain depuis leur dévoilement, et nous voulons rassurer le public de ce que nous travaillons...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n104 Décembre 2020

L’émergence d’une industrie automobile camerounaise


La bataille du « Made in Cameroon »


Business in Cameroon n94-95: Décembre-2020

The rise of Cameroon’s automotive industry


The «Made in Cameroon» war

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev