logoIC
Yaoundé - 26 juin 2022 -
Agriculture

L’agro-industriel CDC a repris ses activités sur le site de Debundscha, jadis contrôlé par des groupes armés

L’agro-industriel CDC a repris ses activités sur le site de Debundscha, jadis contrôlé par des groupes armés

(Investir au Cameroun) - L’entreprise agro-industrielle publique Cameroon Development Corporation (CDC), qui exploite de vastes plantations d’hévéa, de palmier à huile et de bananes dans la région du Sud-Ouest du pays, reprend progressivement ses activités dans les zones jadis contrôlées par des groupes armés.

Selon des informations recueillies sur site et auprès de la société publique le CDC, la plantation de palmier à huile de Debundscha, située dans la commune de Idenau, au pied du mont Cameroun et sur le bord de l’océan Atlantique, est de nouveau opérationnel depuis fin 2021. L’activité y avait été arrêtée depuis pratiquement quatre à cause des groupes armés qui y interdisaient l’accès et s’en prenaient aux employés téméraires.

« Nous avons repris les activités de cueillette des régimes de noix de palme depuis que l’armée a pu restaurer la sécurité sur le site. Les employés qui avaient peur ont repris également le traitement des palmiers. L’activité a repris. », apprend-on de la CDC.

En 2018, 12 sites sur 29 étaient en arrêt total de production, selon un rapport du Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam). Certains sites étaient même devenus des camps de base pour des assaillants armés qui ont délogé les travailleurs. Ce qui a causé la perte de 6 124 emplois sur ces sites en arrêt de production. Avec la relance du travail à Debundscha, certains employés ont progressivement retrouvé du travail.

Cette reprise d’activités à Debundscha est aussi une bonne nouvelle pour la relance économique de la CDC. Depuis le déclenchement de la crise sécuritaire dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun qui plombent l’activité économique, l’agro-industrielle publique est en difficulté. En 2019 et 2020, elle a affiché un résultat net négatif de plus de 18 milliards de FCFA, selon les chiffres du ministère camerounais des Finances.

Sylvain Andzongo

placements-financiers-la-cnps-veut-doubler-en-5-ans-ses-revenus-qui-ont-atteint-20-5-milliards-de-fcfa-en-2021
Les revenus des placements financiers de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) se sont chiffrés à 20,5 milliards de FCFA en 2021, selon...
medias-la-television-publique-ivoirienne-va-se-faire-accompagner-par-la-crtv-pour-la-diffusion-de-la-can-2023
La Cameroon Radio Télévision (CRTV) va mettre son expérience pour la diffusion de la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN) prévue en 2023 en Côte...
la-camerounaise-kaltoume-idrissoun-premiere-laureate-du-prix-pierre-castel-2022
La Camerounaise Kaltoume Idrissoun épouse Aboubakar vient d’être déclarée première lauréate de la 5e édition du Prix Pierre Castel avec son projet de...
port-de-kribi-le-tunisien-studi-en-pole-position-pour-la-realisation-des-etudes-de-raccordement-electrique
Le marché de raccordement des industries du port de Kribi au réseau interconnecté sud vient de passer à une étape supérieure avec la publication des...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev