logoIC
Yaoundé - 18 janvier 2019 -
Agriculture

La BID s'apprête à injecter 64,2 milliards FCFA dans les filières coton et soja au Cameroun

La BID s'apprête à injecter 64,2 milliards FCFA dans les filières coton et soja au Cameroun

(Investir au Cameroun) - La Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC), organe spécialisé du groupe de la Banque islamique de développement (BID), va signer dans les prochaines semaines, un accord de prêt  du type Mourabaha (contrat d'une marge bénéficiaire connue et convenue entre les parties), avec le Cameroun.

Le ministre en charge de l’Economie, Alamine Ousmane Mey, qui est habileté par décret présidentiel du 10 décembre à signer ce contrat avec la BID, doit décrocher pour le Cameroun, un montant de 98 millions d’euros, soit environ 64,2 milliards FCFA.

L’argent va servir à l’acquisition d’intrants agricoles (engrais, pesticides, herbicides), du coton graine et de graines de soja. Le fruit de ces investissements agricoles sera vendu sur place au Cameroun, selon les sources officielles.

L’appui de la BID pourrait ainsi relancer, un géant industriel camerounais comme la Société de développement du coton (Sodecoton) qui a échoué dans la production du soja en 2017.

Car, l'industriel s’est heurté au fait que son huile n'a pas réussi à se positionner sur le marché camerounais. Bien plus, la commercialisation du tourteau de soja a été mise en difficulté par la grippe aviaire.

S.A

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n80-81: Décembre 2018-Janvier 2019

Les meilleurs clients du Cameroune

Le FEICOM, un acteur majeur de la décentralisation



Business in Cameroon n70-71: December 2018-January 2019

Who are Cameroon’s best buyers?

FEICOM, a major contributor to decentralization


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev