logoIC
Yaoundé - 28 février 2024 -
Agriculture

Le Luxembourgeois Socfin annonce une baisse de son bénéfice de près de 3 milliards de FCFA au Cameroun en 2022

Le Luxembourgeois Socfin annonce une baisse de son bénéfice de près de 3 milliards de FCFA au Cameroun en 2022

(Investir au Cameroun) - Au Cameroun, où il est présent à travers ses filiales Socapalm et Safacam, le groupe agro-industriel luxembourgeois Socfin, spécialisé dans la production et la transformation d’huile de palme et d’hévéa, a clôturé l’exercice 2022 avec un bénéfice cumulé de 20,458 millions d’euros (environ 13,5 milliards de FCFA). Ce résultat, contenu dans une note d’information adressée par la société à ses actionnaires, est en baisse de 4,2 millions d’euros (2,7 milliards de FCFA), soit 17% en valeur relative, comparé aux 24,7 millions d’euros enregistrés en 2021.

Cette contreperformance est à mettre en lien avec la baisse de régime de ses entités tout au long de l’année. En effet, renseigne la note, la production d’huile de palme brute de Socapalm a légèrement fléchi passant de 152 323 tonnes en 2021 à 146 231 tonnes un an plus tard, soit une baisse de 4%. Safacam lui emboîte le pas avec une production qui a baissé de 2,5% à 16 526 tonnes d’huile de palme.

Socfin n’explique pas les raisons de cet amoindrissement de sa production dans le pays. Mais, on se souvient qu’en octobre 2022, Socapalm évoquait déjà « un environnement défavorable » susceptible d’impacter son activité tout au long de l’année. L’entreprise, cotée à la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (Bvmac), citait notamment des conditions climatiques défavorables et la baisse significative de ses achats de noix de palme. Une baisse due, selon Socapalm, à la concurrence du secteur informel qui propose un meilleur prix puisqu’elle peut commercialiser son huile de palme quasiment au double du prix homologué de Socapalm, inchangé depuis 2008.

Sur le caoutchouc, la production de Socfin au Cameroun a également reculé de 7,8% en glissement annuel s’établissant à 6,377 tonnes en 2022. « Cette évolution défavorable est due à certaines difficultés de recrutement et de conservation de la main-d’œuvre pour les opérations de saignée », indique l’agro-industriel. Sur ce segment, l’entièreté de la production est attribuée à Safacam.

Cédrick Jiongo 

Lire aussi :

25-10-2022-La Socapalm s’attend à une hausse de bénéfice de 9,5% à fin 2022 malgré « un environnement défavorable »

transport-urbain-et-interurbain-la-nouvelle-hausse-des-tarifs-devrait-entretenir-l-inflation-au-cameroun-en-2024
Dans le prolongement des mesures d’accompagnement décidées par le gouvernement (après l’augmentation des salaires et des allocations familiales), pour...
or-le-britannique-oriole-resources-annonce-la-reprise-des-travaux-d-exploration-sur-son-projet-mbe-au-cameroun
La junior-minière britannique Oriole Resources a annoncé le 26 février 2024 avoir relancé les travaux d’exploration d’or sur son projet Mbé, situé...
l-entreprise-allemande-grohe-accompagne-l-institut-technique-don-bosco-d-ebolowa-dans-le-cadre-de-son-programme-give
Ce vendredi 23 février, l'Institut Technique Don Bosco d'Ebolowa a accueilli une multitude d'invités de marque sur son campus. Parmi eux, l'évêque du...
aboudi-ottou-redaction-en-chef-d-investir-au-cameroun-prime-pour-son-courage-et-la-qualite-de-ses-enquetes-en-2023
Le journaliste Aboudi Ottou (photo), coordonnateur du Bureau Cameroun de l’Agence Ecofin et rédacteur en chef d’Investir au Cameroun, vient de remporter...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev