logoIC
Yaoundé - 17 décembre 2018 -
Agriculture

Le gouvernement camerounais présente le projet agricole de 5 milliards Fcfa autour de Kribi, générant 7 500 emplois

Le gouvernement camerounais présente le projet agricole de 5 milliards Fcfa autour de Kribi, générant 7 500 emplois

(Investir au Cameroun) - Le gouvernement camerounais, à travers le ministre de l’Agriculture, Henri Eyebe Ayissi (photo), réalise progressivement une promesse faite en mars 2018 ; celle de la mise en œuvre du projet baptisé « Ceinture agricole » autour de Kribi, ville abritant un complexe industrialo-portuaire.

Dans la vision stratégique qui sous-tend cette « Ceinture agricole » présentée le 13 novembre à Yaoundé par le jeune capitaine d’industries agricoles, Samuel Tony Obam Bikoue, l’opérationnalisation de ce programme va en effet, relever plusieurs défis socioéconomiques. Il s’agit entre autres, de nourrir le grand flux des populations qui convergent à Kribi, « le nouvel eldorado portuaire, industriel, touristique et le bassin de milliers d’emplois ».

En outre, a expliqué M. Obam Bikoue, il est question d’assurer l’exportation des produits agricoles camerounais en qualité et en quantité à travers le port en eau profonde de Kribi, la création des unités de transformation des produits agricoles issus de la « Ceinture » à Mbébé et dans la zone industrielle de la place portuaire. Cela, pour assurer la sécurité alimentaire des régions impactées par la crise sécuritaire, notamment dans le Sud-Ouest, le Nord-Ouest et le Littoral.

A terme, a indiqué à son tour le ministre Eyebe Ayissi, le projet d’un montant de 5 milliards FCFA, permettra la création de 1 500 emplois ruraux par an et pendant cinq ans. Ce qui fera un total de 7 500 emplois au bout du compte.

Les partenaires du gouvernement dans ce projet qui devrait être mis en œuvre en 2019 sont : le port autonome de Kribi, le géant Hévécam et les producteurs réunis sous la coupole de la Coopérative agroforesterie industrielle de l’Océan.

S.A

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n79: Novembre 2018

Le secteur financier camerounais se digitalise à grande vitesse

L’anacarde, un vaste potentiel de revenus et d’emplois



Business in Cameroon n69: November 2018

Cameroon’s finance sector goes through rapid digitalization

Cashew, a sector with great potential, both for revenues and job creation


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev