logoIC
Yaoundé - 07 mai 2021 -
Agriculture

L’État transforme la Sodepa en société à capital public et augmente son capital de 11,12 milliards de FCFA

L’État transforme la Sodepa en société à capital public et augmente son capital de 11,12 milliards de FCFA

(Investir au Cameroun) - Le chef de l’État, Paul Biya, a signé, le 12 février, un décret portant transformation de la Société de développement et d’exploitation des productions animales (Sodepa) en société à capital public.

Cette transformation, explique le décret, permet à la Sodepa d’être dotée de « la personnalité juridique et de l’autonomie financière (…) ; des antennes, bureaux ou représentations peuvent, en tant que de besoin, être créés à l’intérieur ou à l’extérieur du territoire national, par résolution du Conseil d’administration ». Avant, la structure fonctionnait juste comme un établissement public avec des pouvoirs limités sur son déploiement.

La transformation de cette entreprise en société à capital public est une recommandation faite par la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic (CTR) dans son rapport sur les entreprises publiques 2019. Dans ce document, la CTR, recommande « la mise en conformité des statuts de la Sodepa avec la loi n° 2017/011 du 12 juillet 2017 portant statut général des entreprises publiques et à la mise en œuvre du nouvel organigramme issu du Plan d’organisation et des effectifs (POE) » élaboré en 2018.

Selon cette loi de 2017, la société à capital public désigne « une personne morale de droit privé, dotée de l’autonomie financière et d’un capital d’actions intégralement obtenu par l’État, une ou plusieurs entreprises publiques ou une ou plusieurs collectivités territoriales décentralisées, créée en vue de l’exécution dans l’intérêt général, des activités présentant un caractère industriel commercial et financier ».

Hausse du capital

Aussi, grâce à son nouveau statut, le capital de la Sodepa social évolue de 833,75 millions de FCFA à 11,96 milliards de FCFA, soit une hausse de 11,12 milliards de FCFA. Le nouveau capital social est divisé en 1196 actions, de valeur nominale de 10 000 FCFA chacune et une soulte de 1 262 FCFA entièrement libérées et détenues par l’État. L’État du Cameroun dispose ainsi de 97,67% de parts et la Société nationale d’investissement (SNI), de 2,33%. Avec cette augmentation du capital, les parts de l’État dans l’entreprise augmentent. Jusqu’ici, la géographie dudit capital réservait à l’État 66,66% et la SNI 33,34%.

Créée en septembre 1981, la Sodepa a pour mission l’aménagement des périmètres pastoraux, le développement des cheptels, la transformation et la commercialisation des produits et sous-produits d’élevage. Pour accomplir ses missions, l’entreprise dispose d’un patrimoine foncier de 383 233 hectares, des ranchs dans les grandes zones pastorales du Cameroun (Faro dans l’Adamaoua, Dumbo/Jakiri dans le Nord-Ouest, Ndokayo dans la région de l’Est) ; et de deux abattoirs industriels à Yaoundé et Douala avec des capacités respectives de 400 bovins, 400 ovins/caprins, 100 porcins par jour et 200 bovins, 200 ovins/caprins et 100 porcs par jour. Chacun de ces abattoirs dispose d’une unité de sous-produit.

Au cours de l’année 2019, les activités de la Sodepa ont principalement porté sur les abattages. Ainsi, 210 553 bovins ont été abattus équivalant à 33 688 tonnes de viande. Dans le même sillage, 98 porcins et 45 petits ruminants ont été aussi abattus en 2019.

Au terme de l’assemblée générale ordinaire de la société, tenue à Yaoundé, le 20 novembre, l’on a appris que cette entreprise publique a enregistré un résultat de 106 753 652 FCFA au cours de l’exercice 2019. Cette performance est supérieure à celle de 2018 de 13,30 millions de FCFA. En effet, lors de l’année 2018, la Sodepa avait enregistré un bénéfice 93 445 949 FCFA.

Sylvain Andzongo

Lire aussi:

10-02-2021-Élevage : le Cameroun va aménager 35 000 hectares d’espaces fourragers dans la partie septentrionale

25-11-2020- Productions animales : la Sodepa prend du poil de la bête et affiche un résultat de 106 millions de FCFA en 2019 (+14%)

22-compagnies-de-transport-inter-urbain-suspendues-au-cameroun-pour-exercice-illegal-des-activites
Le 4 mai 2021, le ministre camerounais des Transports, Jean Ernest Ngallé Bibehé Massena, a rendus publics deux communiqués officiels suspendant...
a-yaounde-le-poisson-a-fait-grimper-les-prix-a-la-consommation-finale-des-menages-au-mois-de-mars-2021
Selon l’Institut national de la statistique (INS), organisme public chargé de la production de la statistique officielle au Cameroun, l’indice des prix à...
les-exportations-de-bananes-du-cameroun-chutent-de-22-en-avril-2021-du-fait-de-la-contreperformance-de-php
Au cours du mois d’avril 2021, les producteurs de bananes en activité au Cameroun ont exporté au total 13 186 tonnes. Cette cargaison est en baisse de...
le-nouveau-quai-petrolier-du-port-de-douala-va-augmenter-de-6-000-tm-les-capacites-d-accueil-du-cameroun
Officiellement mis en service fin avril 2021, le nouveau quai pétrolier du port de Douala, dans la capitale économique camerounaise, va doper les...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n109 Avril 2021

Délestages Le DG d’Eneo s’explique


Cacao : cap sur la transformation


Business in Cameroon n99: April-2021

Outages ENEO’s director-general explains the situation


Cocoa: Time to boost processing

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev