logoIC
Yaoundé - 03 octobre 2023 -
Agriculture

Filière café : la hausse de la transformation locale (+3%) comme point positif d’une campagne 2021-2022 catastrophique

Filière café : la hausse de la transformation locale (+3%) comme point positif d’une campagne 2021-2022 catastrophique

(Investir au Cameroun) - Selon les chiffres révélés le 15 mars 2023 lors du lancement officiel de la campagne caféière 2022-2023 à Maroua, dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, les volumes de cafés transformés au cours de la campagne 2021-2022 ont une nouvelle fois progressé. Concrètement, révèle l’Office national du cacao et du café (ONCC), les volumes traités par les 28 torréfacteurs recensés dans les bassins de production du pays ont augmenté de 32 tonnes, soit 3% en valeur relative, passant de 1 014 tonnes en 2020-2021, à 1 046 tonnes au cours de la campagne 2021-2022.

Bien que cette performance soit éloignée de la progression de 20% enregistrée au cours de la campagne 2020-2021, par rapport à la saison précédente, la nouvelle hausse de la transformation locale du café au Cameroun témoigne du dynamisme des opérateurs locaux. En effet, contrairement à la filière cacao, où les plus grands transformateurs sont généralement des filiales de multinationales étrangères (Tiger Brands, Barry Callebaut…), les nationaux affichent une expertise reconnue dans la torréfaction du café au Cameroun. Ces derniers remportent d’ailleurs très régulièrement des prix à l’international pour la qualité de leurs produits.

C’est le cas de l’Uccao, la faîtière des producteurs de café de la région de l’Ouest, qui rafle souvent de nombreux prix lors des Awards des cafés torréfiés à l’origine, organisés en France par l’Agence de valorisation des produits agricoles (AVPA). Pour ces Awards en 2017, par exemple, les cafés torréfiés au Cameroun avaient raflé cinq prix sur neuf mis en compétition.

La progression soutenue observée sur le marché de la transformation du café au Cameroun résulte, selon l’interprofession cacao-café, de la tendance haussière de la consommation locale depuis 2012. « À ce sujet, une corrélation peut être établie entre ce décollage et l’institutionnalisation de Festicoffee (Festival du café camerounais, NDLR), des journées promotionnelles du café (relancées le 22 février 2023 après 2 ans de suspension pour cause de Covid-19, NDLR) et autres actions de promotion de la consommation du café » sur le territoire camerounais, soutient le Conseil interprofessionnel du cacao et du café (CICC) dans un document officiel.

Au demeurant, malgré l’embellie une nouvelle fois observée dans la transformation locale, la saison caféière 2021-2022 au Cameroun est la plus mauvaise sur plus de 50 ans, en termes de production commercialisée. Selon le bilan de fin de campagne dressé le 15 mars 2023 à Maroua par l’ONCC, le Cameroun affiche une production commercialisée de seulement 11 557 tonnes, soit 10 579 tonnes pour le robusta et 977 tonnes pour l’arabica. Cette performance est pire que les 16 142 tonnes de production commercialisée de la campagne 2012-2013, alors qualifiée par les acteurs de la filière nationale, de campagne la plus mauvaise « des 50 dernières années ».

Brice R. Mbodiam

Lire aussi :

15-03-2023 - Production caféière 2021-2022 : l’ONCC contredit le Premier ministre Dion Nguté

17-02-2022 - Café : la transformation locale en hausse de 20% au cours de la saison 2020-2021, malgré une production morose

22-02-2023 - Cacao-café : le Cameroun relance ses journées de promotion et dégustation, après 2 ans d’éclipse pour cause de Covid-19

amelioration-des-statistiques-le-cameroun-parmi-les-beneficiaires-d-un-appui-de-181-6-milliards-de-la-banque-mondiale
Le Cameroun, la RCA et le Tchad bénéficieront d’un financement d’un montant de 290 millions de dollars US, soit 181,6 milliards de FCFA, pour...
cacao-le-cameroun-prepare-un-nouveau-systeme-de-vente-des-feves-pour-endiguer-les-exportations-frauduleuses
Le Cameroun envisage la mise sur pied d’un cadre réglementaire plus contraignant, qui permet d’impulser une transformation dans l’industrie locale du...
biere-le-gouvernement-demande-la-suspension-de-la-reduction-des-ristournes-et-appelle-les-acteurs-a-la-concertation
Dans une lettre adressée le 2 octobre 2023 au président de la Cameroon Alcohol Producers Association (Capa), le ministre du Commerce (Mincommerce),...
socapalm-socfin-condamne-a-verser-92-millions-de-fcfa-a-des-camerounais-opposes-a-bollore
Le tribunal de grande instance de Nanterre (Paris) a condamné le 29 septembre 2023, la Société financière du caoutchouc (Socfin), maison-mère de la...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev