logoIC
Yaoundé - 18 avril 2024 -
Agriculture

Agro-industrie : CDC prépare la reprise des activités sur deux sites en arrêt depuis 5 ans du fait de l’insécurité

Agro-industrie : CDC prépare la reprise des activités sur deux sites en arrêt depuis 5 ans du fait de l’insécurité

(Investir au Cameroun) - L’entreprise agro-industrielle publique Cameroon Development Corporation (CDC), qui exploite des plantations d’hévéa, de palmier à huile et de bananes dans la région du Sud-Ouest du pays, travaille à la relance ses activités sur les sites de Ombe et Pungo. Ces sites avaient été incendiés par des milices séparatistes et étaient en arrêt depuis pratiquement cinq ans.

À cet effet, le directeur général de CDC, Franklin Ngoni Njie, vient de lancer deux marchés d’acquisition de générateurs pour les usines d’emballage des produits destinés à l’exportation vers le marché européen. Ces générateurs, explique-t-il, vont aider à faire face aux délestages de l’énergie électrique. Les prestataires doivent soumettre leur offre au plus tard le 9 novembre prochain.

Fin 2021, c’est la plantation de palmier à huile de Debundscha, située dans la commune de Idenau au pied du mont Cameroun et au bord de l’océan Atlantique, qui reprenait ses activités. Ce site a été en arrêt pendant quatre ans à cause des groupes armés qui y interdisaient l’accès et s’en prenaient aux employés téméraires.

En 2018, 12 sites sur 29 étaient en arrêt total de production à la CDC, selon un rapport du Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam). Certains sites étaient même devenus des camps de base pour des milices armés qui ont délogé les travailleurs. Ce qui a causé la perte de 6 124 emplois. Avec la relance progressive du travail dans les plantations de cette entreprise étatique, certains employés ont progressivement retrouvé du travail et un salaire.

Depuis le déclenchement de la crise sécuritaire dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun qui plombent l’activité économique, l’agro-industrielle publique est en difficulté. En 2019 et 2020, elle a affiché un résultat net négatif de plus de 18 milliards de FCFA, selon les chiffres du ministère camerounais des Finances.

S.A.

Lire aussi :

21-01-2022-Huile de palme : en crise, l’agro-industriel public CDC veut réhabiliter 1 550 hectares de plantations en 2022

18-01-2022-Agro-industrie : la CDC a perdu plus de 18 milliards de FCFA en 2020, malgré la reprise des exportations de bananes

11-01-2022-L’agro-industriel CDC a repris ses activités sur le site de Debundscha, jadis contrôlé par des groupes armés

le-cameroun-confie-un-contrat-de-10-ans-a-l-ivoirien-impact-palmares-r-d-pour-la-securisation-de-son-visa-electronique
Le ministère des Relations extérieures a révélé que la société ivoirienne Impact Palmarès R&D SAS va gérer pendant 10 ans, renouvelables, son service...
capitalisation-boursiere-la-bvmac-toujours-loin-de-ses-objectifs-malgre-une-hausse-de-pres-de-37-en-2023
Selon le dernier rapport sur la politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), publié en mars 2024, l’activité boursière dans la...
visas-d-etudes-en-france-erratum
Le communiqué "Visa d’études en France : 7 structures spécialisées dans la fourniture d'attestations de virement irrévocable reconnues illégales",...
cemac-les-projets-miniers-devraient-porter-la-croissance-moyenne-annuelle-a-3-7-entre-2025-et-2027-beac
Après un taux de croissance économique de 3,6% attendue dans la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) en 2024, soit son plus...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev