logoIC
Yaoundé - 06 juin 2020 -
Agriculture

Cameroun : l’Interprofession avicole revoit à la hausse les pertes liées à la grippe aviaire, à 16 milliards de FCfa

Cameroun : l’Interprofession avicole revoit à la hausse les pertes liées à la grippe aviaire, à 16 milliards de FCfa

(Investir au Cameroun) - De 10 milliards de francs Cfa à fin juin 2016, c’est à dire un mois seulement après la découverte du premier foyer de grippe aviaire à Yaoundé, au mois de mai dernier ; les pertes enregistrées par la filière avicole camerounaise à la suite de cette épizootie sont désormais estimées à 16 milliards de francs Cfa.

Ces chiffres actualisés viennent d’être révélés au sortir d’une concertation des membres de l’Interprofession avicole du Cameroun (Ipavic) tenue à Bafoussam, la capitale régionale de l’Ouest. Depuis deux semaines, cette région qui pèse 80% dans la production avicole nationale fait de nouveau face à une épizootie de grippe aviaire, laquelle devrait davantage aggraver les pertes subies par les aviculteurs camerounais ces derniers mois.

Dans le même temps, la mise en quarantaine de la production avicole de la région de l’Ouest, suite à une nouvelle interdiction du commerce du poulet dans la Mifi, devrait augmenter les besoins récemment exprimés par les producteurs, afin de relancer cette filière de nouveau au bord de l’agonie.

Pour rappel, pour pouvoir approvisionner le marché local pendant les fêtes de fin d’année, grand moment de consommation du poulet au Cameroun,  l’Ipavic, qui souhaite recevoir des appuis financiers de l’Etat ; a exprimé un besoin de 2 millions de poussins, des investissements de l’ordre de 450 millions de francs Cfa pour l’achat de produits phytosanitaires et 20 000 tonnes de maïs.

BRM

Lire aussi

16-09-2016 - Des prélèvements effectués dans une ferme confirment la résurgence de la grippe aviaire à l’Ouest-Cameroun

13-09-2016 - Cameroun : le commerce du poulet de nouveau interdit à l’Ouest, le principal bassin de production du pays

au-final-les-recettes-petrolieres-au-cameroun-baissent-d-a-peine-40-en-2020-contre-70-annoncees-par-la-snh
Les différents arbitrages au sein des instances gouvernementales semblent avoir quelque peu freiné la réduction drastique des recettes pétrolières...
pas-de-cas-suspects-de-covid-19-dans-le-premier-vol-commercial-d-air-france-en-direction-du-cameroun
L’autorité aéronautique civile (CCAA) informe que la compagnie aérienne Air-France a relancé ses vols commerciaux en direction du Cameroun le 25 mai...
electricite-la-demande-du-cameroun-alucam-exclue-augmente-de-3-3-au-1er-trimestre-2020
Au Cameroun, la demande en énergie électrique (Alucam exclue) s’est accrue de 3,3% au 1er trimestre 2020, selon une récente note produite par Eneo....
les-exportations-frauduleuses-du-paddy-camerounais-vers-le-nigeria-rencherissent-les-prix-du-riz-a-l-extreme-nord
Dans le département du Mayo Danay, région de l’Extrême-Nord du Cameroun, le sac de paddy (riz non décortiqué) atteint 15 000 FCFA ces dernières...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n97 Mai 2020

Routes, barrages, fibre optique, marchés… Les grands chantiers camerounais de l’intégration


« L’Afrique centrale est confrontée à d’énormes défis » (BAD)


Business in Cameroon n87: May 2020

Roads, dams, fiber optics, markets... Cameroon’s big projects toward integration


«Central Africa is facing enormous challenges» - AfDB

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev