logoIC
Yaoundé - 28 septembre 2023 -
Agriculture

Riz : le Cameroun adopte une stratégie de 385 milliards de FCFA en vue de porter la production à 750 000 tonnes d’ici 2030

Riz : le Cameroun adopte une stratégie de 385 milliards de FCFA en vue de porter la production à 750 000 tonnes d’ici 2030

(Investir au Cameroun) - Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural (Minader), Gabriel Mbairobe, a présidé le 16 mai dernier à Yaoundé, l’atelier de validation de la stratégie de développement de la filière riz. L’objectif de cette stratégie est de booster la production locale du riz et rendre résiduelles les importations qui dominent actuellement le marché. Le pays espère, en effet, porter sa production à 750 000 tonnes d’ici 2030 afin de ramener le taux d’autosuffisance à 97%.

« L’objectif, loin d’être de produire seulement, est de rendre disponible sur les marchés un riz de haute qualité à des prix compétitifs. Cela passe par la modernisation des moyens de production via la mécanisation agricole, la réorganisation des acteurs de la filière, mais davantage de l’implication du secteur privé en amont et en aval », a déclaré Gabriel Mbairobe.

Concrètement, le Cameroun entend aménager 60 000 ha pour le riz irrigué et 200 000 ha pour le riz pluvial et produire 6000 tonnes de semences certifiées par an d’ici 2030. Par ailleurs, le gouvernement prévoit doter les producteurs et productrices dans divers bassins de productions de motoculteurs, de mini-moissonneuses, de batteuses et de décortiqueuses…

Le coût global de la stratégie est évalué par le Minader à 385 milliards de FCFA, dont 298 milliards de FCFA pour les périmètres irrigués et 87 milliards de FCFA pour les autres biens et services. Les fonds seront mobilisés auprès des partenaires au développement, du secteur privé et du budget d’investissement public. 

Pour rappel, le riz et le poisson congelé sont les principaux produits alimentaires importés au Cameroun. Selon l’Institut national de la statistique (INS), le Cameroun a importé 652 565 tonnes de riz pour un montant de 162,5 milliards de FCFA au cours des 10 premiers mois de l’année 2022. Cette denrée à elle seule a représenté 4,6% de l’enveloppe globale des importations totales du Cameroun, chiffrées à 3 601 milliards de FCFA à la période sous revue.

Cédrick Jiongo 

Lire aussi :

24-02-2023-Riz : le Cameroun affine son projet de construction de huit unités de transformation avec l’appui du FIDA

09-02-2023-Coopération agricole : la Corée du Sud prévoit une intensification de son appui à la filière riz au Cameroun en 2023

05-12-2022-Riz : le Cameroun affiche des importations de plus de 200 milliards de FCFA en 2021

28-11-2022-Riz : le Koweït s’engage à mettre 13 milliards de FCFA pour développer la filière dans l’Extrême-Nord du Cameroun

29-06-2022 - Riz : le Cameroun décroche un financement de 52 milliards de FCFA de la BID pour doper la production locale

le-cameroun-veut-profiter-du-conseil-du-61e-commonwealth-des-tic-pour-promouvoir-son-savoir-faire-dans-le-numerique
Dans le cadre du 61e conseil du Commonwealth Telecommunications Organisation (CTO), que le Cameroun accueille, une semaine du numérique sera...
collecte-des-ordures-les-parts-de-marche-d-hysacam-de-nouveau-menaces-a-yaounde
Le maire de Yaoundé, Luc Messi Atangana, a décidé de sélectionner les prochains opérateurs de la collecte des ordures dans la capitale par appel à...
reserves-de-change-inflation-croissance-les-projections-mitigees-de-la-beac
Réserves de change, inflation et croissance. Sur ces trois indicateurs macroéconomiques, un seul devrait connaitre une évolution positive en 2023, selon...
sfi-la-senegalaise-charlotte-ndaw-sako-nommee-a-tete-du-bureau-afrique-centrale-base-a-douala
La Société financière internationale (SFI), membre du groupe de la Banque mondiale, annonce la nomination de Charlotte Ndaw Sako au poste de représentante...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev