logoIC
Yaoundé - 29 novembre 2023 -
Agriculture

Caoutchouc et banane : hausse de la production annoncée au 4e trimestre 2023, grâce au regain d’activité à la CDC

Caoutchouc et banane : hausse de la production annoncée au 4e trimestre 2023, grâce au regain d’activité à la CDC

(Investir au Cameroun) - Le test prévisionnel de conjoncture de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), l’institut d’émission commun aux six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale), projette un relèvement de la production du caoutchouc au Cameroun, entre octobre et décembre 2023. « Dans la même veine, la production de la filière banane progresserait au 4e trimestre 2023 », indique le même document.

À en croire la banque centrale, l’embellie annoncée dans la filière hévéa, matière première du caoutchouc, est la conséquence « de la reprise totale du travail dans les plantations de la CDC ». En effet, cette unité agro-industrielle publique, dont la production de la banane monte également en régime depuis le début de l’année 2023 (+114% en septembre 2023 en glissement annuel, NDLR), d’après les chiffres de l’Association bananière du Cameroun (Assobacam), est la principale victime des ravages économiques de la crise socio-politique en cours dans les régions anglophones du pays.

Pendant plusieurs années, ses plantations ont été réquisitionnées par les militants séparatistes, qui prônent la partition du Cameroun, contraignant cette société d’État à abandonner ces espaces. Ils sont progressivement remis en activité depuis l’année 2021, avec l’appui du gouvernement, à la faveur de l’accalmie observée dans les revendications des sécessionnistes anglophones.

Pour rappel, le test prévisionnel de conjoncture publié par la Beac est un document de nature prospective, basé sur les enquêtes réalisées auprès des chefs d’entreprises, responsables de l’administration et autres acteurs clés des différentes filières et secteurs d’activités de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale). Il présente les anticipations de ces acteurs sur l’évolution prévisible de l’activité économique sur le prochain trimestre, ainsi que les principaux facteurs explicatifs.

BRM

promote-2024-afriland-first-bank-va-financer-la-participation-de-20-pme-pour-accroitre-leur-visibilite
Pierre Zumbach, haut conseiller attaché à la présidence de la fondation Inter-Progress, la structure organisatrice du Salon international de l’entreprise,...
cafe-les-pays-de-l-organisation-de-la-cooperation-islamique-en-quete-d-opportunites-d-investissements-au-cameroun
La première édition du « OIC Coffee Meet Cameroon » s’est ouverte, ce 28 novembre 2023, à Yaoundé, la capitale du Cameroun. Organisée par le Centre...
coton-avec-56-4-des-achats-le-bangladesh-chipe-a-la-chine-le-statut-de-premier-client-du-cameroun-en-2022
Premier consommateur du coton camerounais en 2021, avec des achats représentant 38% des exportations du pays, selon les données de la Banque des États de...
competitivite-bois-cacao-bananes-sont-les-porte-flambeaux-du-cameroun-sur-le-marche-mondial-en-2022
Acteur marginal des échanges commerciaux internationaux, le Cameroun a affiché 0,002% de parts du marché mondial au cours de l’année 2022, selon le...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev