logoIC
Yaoundé - 24 septembre 2022 -
Agriculture

Le Cameroun veut étendre les bénéficiaires de l’appui du Fida aux filières arachide, échalote et sésame

Le Cameroun veut étendre les bénéficiaires de l’appui du Fida aux filières arachide, échalote et sésame

(Investir au Cameroun) - Dans cadre de la 2e phase du Projet d’appui au développement des filières agricoles (Padfa II), financé par le Fonds international de développement agricole (Fida), le Cameroun veut étendre le périmètre du projet aux filières arachide, échalote et sésame. C’est ce qui ressort d’un appel à manifestation que vient de lancer Hélène Bouquet Marigoh, coordinatrice du Padfa II, en vue de recruter un cabinet d’études chargé de la réalisation de l’étude portant sur la situation de référence de ces filières dans les régions du Centre et de l’Est.

« Dans le souci d’optimiser les résultats du Padfa II, il a été retenu de limiter dans un premier temps, les interventions aux filières riz et oignon. Toutefois, au vu de l’intérêt économique et nutritionnel des cultures arachide, échalote et sésame et de l’intérêt exprimé par le ministère en charge de l’Agriculture, le principe d’intégration progressive de ces filières a été retenu, avec dans un premier temps la réalisation des études permettant de mieux appréhender les défis liés au développement desdites filières et de planifier leur accompagnement », explique la coordinatrice du Padfa. Elle invite les cabinets intéressés par l’appel à manifestation lancée à déposer leur candidature au plus tard le 7 septembre 2022.

Le Padfa II a pour objectif principal de contribuer à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations cibles. Ses résultats attendus sont entre autres : l’augmentation de la production des filières ciblées ; l’amélioration de la conservation, la transformation, et la mise sur le marché des productions ; le renforcement de la résilience et des capacités techniques et organisationnelles des producteurs desdites filières. Le projet couvre jusqu’ici les régions du Nord, l’Extrême-Nord, l’Ouest et le Nord-Ouest.  

Au cours de la phase I, le Padfa a permis de booster de près de 60% le revenu moyen des producteurs d’oignons. Les pertes après-récolte, initialement évaluées à 18%, ont baissé de 10% en un an.

S.A.

affaires-glencore-et-sinosteel-au-cameroun-cas-pratiques-du-besoin-de-plus-de-transparence-sur-les-contrats-extractifs
Durant le mois de mai 2022, le Cameroun a connu une polémique à propos d’une convention d’exploitation de fer signée entre son gouvernement...
reconstruction-de-raffinerie-de-la-sonara-le-trader-suisse-vitol-se-positionne
Le trader suisse Vitol SA est intéressée par la reconstruction de la raffinerie de la Société nationale de raffinage (Sonara) du Cameroun, ravagée par un...
titres-publics-de-la-beac-avec-plus-de-81-de-l-encours-les-prets-de-plus-d-un-an-dominent-le-marche
Selon la Cellule de règlement et de conservation des titres (CRCT) de la Beac, la structure des titres sur le marché des titres publics à fin août 2022...
bvmac-la-premiere-cotation-de-l-emprunt-obligataire-2022-2029-de-l-etat-du-cameroun-annoncee-pour-le-28-septembre
Le 6e emprunt obligataire de l’État du Cameroun (2022-2029), qui avait permis au pays de lever 235 milliards de FCFA sur la Bourse des valeurs...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev