logoIC
Yaoundé - 04 juillet 2022 -
Agriculture

Le Cameroun organise la collecte des données météorologiques et climatiques pour booster la production agricole

Le Cameroun organise la collecte des données météorologiques et climatiques pour booster la production agricole

(Investir au Cameroun) - Le ministère de l’Agriculture vient de signer une convention de partenariat avec l’Observatoire national des changements climatiques (ONACC). Selon les parties, ce partenariat vise à mettre en place un cadre de collaboration dans la collecte, l’analyse et la mise à disposition des données météorologiques et climatiques dans le secteur de l’agriculture au Cameroun.

Il est question, apprend-on, de se doter des outils pour mieux cerner les variations du climat, dans l’optique de trouver des solutions palliatives permettant de booster les rendements agricoles dans le pays. L’on se souvient que pareille expérience avait déjà été réalisée dans la filière cacao-café, il y a quelques années, par des chercheurs de l’Institut de recherche agricole pour le développement (IRAD). C’était à l’initiative de l’interprofession cacao-café.

« Cette interprofession voulait connaître la conduite à tenir dans leurs plantations face à certains constats. Il s’agit notamment de la sensation d’un climat devenu plus chaud ; les périodes de sécheresse plus longues ; les précipitations irrégulières, intervenant soit trop tôt soit trop tard ; l’impression d’une pression parasitaire plus importante au niveau du verger ; les cacaoyers et caféiers qui fleurissent plus tôt que prévu et subitement les fleurs chutent ; les caféiers et les cacaoyers qui semblent “mourir” de chaleur ; une baisse considérable de la production », avait expliqué Michel Ndoumbe Nkeng, qui avait conduit les investigations.

Pour inverser cette tendance et garantir des rendements intéressants aux producteurs, avait révélé M. Ndoumbe Nkeng, les chercheurs de l’IRAD avaient initié des travaux visant à mettre au point des variétés de plants de cacaoyers et de caféiers plus adaptés aux changements climatiques.

BRM

Lire aussi :

27-05-2016 - « Les chercheurs de l’IRAD sont à pied d’œuvre pour la création des variétés de cacao-café plus adaptées aux changements climatiques »

oapi-le-mandat-du-dg-l-ivoirien-denis-bohoussou-renouvele-apres-des-mois-de-crise
Le Conseil d’administration vient d’accorder un second et dernier mandat à l’Ivoirien Denis Bohoussou Loukou à la tête de l’Organisation africaine de la...
projet-de-bus-rapides-de-douala-la-banque-mondiale-approuve-un-pret-de-260-8-milliards-de-fcfa-78-du-cout-global
Le 2 juin 2022, apprend-on de source officielle, le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé en faveur du Cameroun, un prêt d’un...
croos-change-de-nom-et-devient-avi-center
Assurer la sécurité des ressources financières des étudiants, pour leur garantir plus de sérénité pendant leurs études en France. Situé en plein cœur du...
le-contrat-de-l-equipementier-francais-le-coq-sportif-resilie-par-la-federation-camerounaise-de-football
Alors que son contrat devrait s’achever en 2023, l’équipementier français « Le Coq Sportif » vient de voir son contrat résilier par la...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev