logoIC
Yaoundé - 09 août 2022 -
Agriculture

Huile de palme : le déficit structurel au Cameroun atteint désormais 160 000 tonnes, du fait de nouvelles raffineries

Huile de palme : le déficit structurel au Cameroun atteint désormais 160 000 tonnes, du fait de nouvelles raffineries

(Investir au Cameroun) - Annoncé à 130 000 tonnes depuis quelques années, le déficit structurel d’huile de palme brute au Cameroun culmine désormais à 160 000 tonnes en ce début d’année 2022. L’annonce a été faite le 23 février 2022 dans la capitale camerounaise, au cours d’une conférence de presse organisée par l’Association des raffineurs des oléagineux (Asroc).

« Le déficit structurel dont nous parlons souvent est un déficit nominal, qui est différent du déficit réel. Ce déficit nominal est calculé sur la base de 50% des capacités des entreprises de transformation. Sur la base des capacités réelles des transformateurs, le déficit est effectivement beaucoup plus important », précise souvent Emmanuel Koulou Ada, le président du Comité de régulation de la filière des oléagineux.

Selon le Secrétaire général de l’Asroc, Jacquis Kemleu, l’augmentation de 30 000 tonnes observée sur le déficit structurel de l’huile de palme en ce début d’année, et qui « va continuer à s’accroître si rien n’est fait en urgence au regard du relèvement des capacités de transformation des unités existantes », est la conséquence de l’entrée en production d’une nouvelle raffinerie. Il s’agit de la société SCS, dont la capacité de production est de 500 tonnes par jour, indique l’Asroc.

Ce déficit impose au gouvernement d’autoriser des importations annuelles moyennes de 100 000 tonnes d’huile de palme brute, pour garantir l’approvisionnement des unités de transformation. « Il est important de souligner que ces importations, qui s’imposent à ce jour, sont une mesure conjoncturelle, appliquée dans l’attente du relèvement de la production nationale d’huile de palme brute, et ne constitue en rien une violation de la politique d’import-substitution comme les spécialistes de la désinformation veulent nous faire croire », précise le SG de l’Asroc.

BRM 

pndp-du-fait-des-intemperies-le-cameroun-sollicite-une-nouvelle-extension-du-projet-agropastoral-finance-par-l-ue
Prévu pour s’achever au cours de ce mois d’août après une extension des délais obtenus fin 2021, le projet agropastoral du Programme national de...
monnaie-la-depreciation-du-fcfa-face-au-dollar-augmente-la-dette-du-cameroun-de-420-milliards-de-fcfa-en-un-an
Les différentes variations à la hausse du taux de change du FCFA par rapport au dollar américain ont provoqué une augmentation de 420 milliards de...
semaine-de-l-innovation-un-eclairage-pour-l-ere-de-la-5-5g-pour-huawei
La prochaine évolution de la technologie 5G, que Huawei a baptisée 5.5G, nous est dévoilée à travers une feuille de route de l'industrie en matière...
orange-fab-cameroun-demarre-sa-premiere-saison
Orange Cameroun a lancé le 15 juillet dernier la première saison de son programme d’accélération de start-up Orange Fab, avec l’ambition de faire émerger...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev