logoIC
Yaoundé - 19 septembre 2021 -
Agriculture

Risque de pénurie du riz : le gouvernement rassure sur la disponibilité des stocks au Cameroun jusqu’en fin d’année

Risque de pénurie du riz : le gouvernement rassure sur la disponibilité des stocks au Cameroun jusqu’en fin d’année

(Investir au Cameroun) - Selon le gouvernement camerounais, les populations n’ont pas à craindre une quelconque pénurie du riz, l’une des denrées alimentaires les plus consommées dans le pays. C’est du moins ce qui ressort d’un communiqué rendu public le 24 juin 2021 par le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana. « Le ministre du Commerce (…) a l’honneur de porter à la connaissance du grand public, à la suite du tohu-bohu et de l’emballement médiatiques injustifiés observés autour de la question du riz au cours des dernières semaines, que le risque de pénurie claironné par des esprits en mal de sensation relève de l’imaginaire fantasmagorique de ces derniers », écrit ce membre du gouvernement.

 À en croire le ministre Mbarga Atangana, les stocks de riz actuellement disponibles sur le territoire camerounais sont estimés à 200 000 tonnes, ce qui correspond à quatre mois de consommation, couvrant la période de juillet à octobre 2021. De plus, « les cargaisons flottantes ou à quai, compte non pris des commandes en cours des importateurs auprès de leurs fournisseurs étrangers, représentent pas moins de 100 000 tonnes et suffisent à couvrir les besoins jusqu’à la fin d’année », informe-t-il.

Cette sortie du ministre du Commerce fait suite à une conférence de presse organisée le 17 juin 2021 dans la capitale, par le Groupement des importateurs de riz du Cameroun (Girc). Au cours de cette rencontre avec les hommes des médias, Jacquis Kemleu, le secrétaire général du Girc, a souligné les difficultés à effectuer des importations de riz, en raison de contraintes administratives, notamment celles liées au respect de la nouvelle règlementation de change. Plus rigoureuse sur les transferts des fonds à l’étranger, celle-ci est en effet décriée par de nombreux opérateurs économiques depuis son entrée en vigueur.

 De plus, le SG du Girc annonçait la disponibilité d’une cargaison de 200 000 tonnes, qui ne pouvait pas satisfaire la demande nationale à brève échéance, si de nouvelles importations ne suivaient pas. Un avis que ne partage visiblement pas le gouvernement, qui se veut plutôt rassurant, si l’on s’en tient au propos du ministre du Commerce.

Pour rappel, bien qu’il soit très demandé par les consommateurs, le riz n’est que très peu produit au Cameroun. Selon le ministère de l’Agriculture, le pays n’a produit que 140 170 tonnes (24,3% de sa demande) de cette céréale en 2020, pour une demande évaluée à 576 949 tonnes, soit un gap de 436 779 tonnes. Aussi, des importations massives permettent-elles de rendre cette denrée disponible sur le marché, à des prix sur lesquels le gouvernement veille comme sur de l’huile sur le feu, depuis la survenue des « émeutes de la faim » dans le pays en 2008.

 BRM

Lire aussi :

26-10-2020 - En 2019, le Cameroun a frauduleusement réexporté vers les pays voisins des cargaisons de riz de 87 milliards de FCFA (INS)

28-09-2020 - Un projet pour augmenter de 80 000 tonnes la production annuelle de riz blanchi du Cameroun dès 2023

22-01-2021 - Avec une production de 140 170 tonnes en 2020, le Cameroun a à peine couvert 24% de sa demande en riz

nachtigal-hydro-power-company-s-engage-a-appuyer-les-structures-de-formation-professionnelle-au-cameroun
Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Issa Tchiroma Bakary, vient de signer avec Nachtigal Hydro Power Company (NHPC), la société de...
yaounde-se-dote-de-sa-premiere-station-de-traitement-des-boues-de-vidanges-en-vue-de-structurer-la-filiere
La première station de traitement des boues de vidange de Yaoundé vient d’être mise en service, apprend-on d’un communiqué du maire de la ville, Luc...
hydrocarbures-grace-a-38-nouveaux-wagons-citernes-camrail-declare-une-evacuation-record-de-80-000-m3-en-juillet
Camrail, le transporteur ferroviaire au Cameroun, revendique une évacuation record de 80 000 m3 de gasoil, de super et jet au cours du mois de...
cacao-en-une-semaine-le-prix-minimum-du-kg-de-la-feve-camerounaise-augmente-de-150-fcfa-sur-le-marche-local
Ce 17 septembre 2021, le kilogramme de fèves de cacao est vendu à un prix minimum de 1100 FCFA, selon les données publiées par le Système d’information...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n113 Septembre 2021

Le Cameroun, l’autre pays du cacao


L’émergence du private equity camerounais


Business in Cameroon n103: September-2021

Cameroon: The other cocoa land


The rise of private equity

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev