logoIC
Yaoundé - 19 avril 2024 -
Agriculture

Grâce à « Viva Bénoué », la Banque mondiale veut multiplier par 20 la production agricole dans cette partie du Cameroun

Grâce à « Viva Bénoué », la Banque mondiale veut multiplier par 20 la production agricole dans cette partie du Cameroun

(Investir au Cameroun) - Depuis l’année 2020, le gouvernement camerounais, avec l’appui financier de la Banque mondiale, a lancé l’aménagement des périmètres hydro-agricoles dans la Valée de la Bénoué, dans la région du Nord. Selon Abdoulaye Seck, le directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Cameroun, ces travaux réalisés dans le cadre du Projet d’aménagement et de valorisation des investisse­ments de la vallée de la Bénoué (Viva Bénoué) permettront « de faire passer les surfaces irriguées de 1 000 à 14 000 hectares », après l’année 2025.

Le patron de la Banque mondiale au Cameroun s’exprimait ainsi le 24 mars 2021 à Yaoundé, la capitale du pays, à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la revue conjointe du portefeuille de cette institution de Bretton Woods dans le pays. À en croire ce dernier, l’accroissement des superficies irriguées, « combiné avec l’augmentation attendue des rendements, permettra à la production agricole d’être multipliée près de 20 fois » dans cette partie du Cameroun.

Selon la Banque mondiale, le projet Viva Bénoué « s’inscrit dans le cadre des efforts menés par le gouvernement du Cameroun pour résoudre le problème de la maîtrise de l’eau dans le Nord du pays (réputé aride, NDLR). Il s’agit en particulier de la mise en valeur du vaste potentiel des terres situées dans les départements de la Bénoué et du Mayo-Rey, au regard de l’opportunité en eau qu’offre le fleuve Bénoué, le fleuve Faro et la retenue d’eau du barrage de Lagdo ».

BRM

le-cameroun-confie-un-contrat-de-10-ans-a-l-ivoirien-impact-palmares-r-d-pour-la-securisation-de-son-visa-electronique
Le ministère des Relations extérieures a révélé que la société ivoirienne Impact Palmarès R&D SAS va gérer pendant 10 ans, renouvelables, son service...
capitalisation-boursiere-la-bvmac-toujours-loin-de-ses-objectifs-malgre-une-hausse-de-pres-de-37-en-2023
Selon le dernier rapport sur la politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), publié en mars 2024, l’activité boursière dans la...
visas-d-etudes-en-france-erratum
Le communiqué "Visa d’études en France : 7 structures spécialisées dans la fourniture d'attestations de virement irrévocable reconnues illégales",...
cemac-les-projets-miniers-devraient-porter-la-croissance-moyenne-annuelle-a-3-7-entre-2025-et-2027-beac
Après un taux de croissance économique de 3,6% attendue dans la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) en 2024, soit son plus...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev