logoIC
Yaoundé - 20 mars 2019 -
Agriculture

En 3 ans, 76 jeunes camerounais vont créer au moins 228 hectares de nouvelles cacaoyères dans la région du Centre

En 3 ans, 76 jeunes camerounais vont créer au moins 228 hectares de nouvelles cacaoyères dans la région du Centre

(Investir au Cameroun) - Le 26 février 2019, un nouveau groupe de 76 jeunes des localités de Bondjock, Bomabom et Ntui, dans la région du Centre du Cameroun, ont reçu des kits agricoles leur permettant d’intégrer le programme « New Generation », lancé en 2012 par le Conseil interprofessionnel du cacao et du café (CICC), afin de rajeunir la force de production dans les filières cacao-café.  

Dans 3 ans, ces 76 jeunes devront créer, dans leurs localités respectives, 228 hectares de nouvelles cacaoyères, à raison d’au moins trois hectares pour chacune des nouvelles recrues de « New Generation ». Ce programme, en 7 années d’existence, apprend-on officiellement, a déjà encadré plus de 1520 jeunes (dont 267 filles), lesquels ont pu planter plus de 2500 hectares de nouvelles cacaoyères dans les bassins de production du pays.

« Le programme ‘’New Generation’’ est un puissant levier de croissance économique, par la création d’emplois décents pour la nouvelle génération, appelée à pratiquer une cacaoculture plus productive, plus compétitive et orientée vers des marchés plus rémunérateurs », a confié Luc Magloire Mbarga Atangana, le ministre du Commerce, au cours de la cérémonie d’incorporation des nouvelles recrues de « New Generation », à Bondjock. 

Pour rappel, « New Generation » découle d’une étude de l’Interprofession cacao-café, qui a révélé que la moyenne d’âge des producteurs de cacao dépassait 60 ans dans certains bassins de production du Cameroun. Le programme consiste à recruter des jeunes intéressés par la cacaoculture, pour une formation étalée sur une période de 3 ans, qui porte aussi bien sur les meilleures pratiques culturales que les techniques de commercialisation de la production.

Au sortir de ce cursus, les recrues, qui auront préalablement pris l’engagement de créer au moins 3 hectares de cacaoyères au sortir de leur formation, reçoivent de l’interprofession cacao-café tout le nécessaire (sauf la terre et la main-d’œuvre) et le suivi adéquat, pour devenir des entrepreneurs agricoles, spécialisés dans la production du cacao.

Brice R. Mbodiam 

Lire aussi:

02-09-2016 - Au Cameroun, 234 hectares de caféiers ont été créés en 4 ans, grâce au programme New Generation du CICC

05-04-2016 - Arysta Lifescience Cameroun offre 200 000 sachets pour pépinières de cacao et café au programme New Generation du CICC

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n83: Mars 2019

La douloureuse facture des importations

Parole d’expert : le point sur le secteur agricole camerounais



Business in Cameroon n73: March 2019

A heavy import bill

An expert review of Cameroon’s agricultural sector


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev