logoIC
Yaoundé - 04 décembre 2022 -
Agriculture

Cacao : en hausse pour la 2e fois en un mois au Cameroun, les prix aux producteurs résistent à la saison des pluies

Cacao : en hausse pour la 2e fois en un mois au Cameroun, les prix aux producteurs résistent à la saison des pluies

(Investir au Cameroun) - Selon le Système d’information des filières (SIF), un dispositif d’alerte mis en place par l’Office national du cacao et du café (ONCC) pour informer les producteurs sur l’évolution des prix sur le marché, afin de doper leurs capacités de négociation face aux acheteurs, le prix maximum du kilogramme est de nouveau en augmentation au Cameroun depuis le 26 octobre 2022. Il a gagné 20 FCFA, passant de 1180 à 1200 FCFA, contre un minimum stable à 1125 FCFA depuis le 10 octobre, date de la dernière augmentation des prix de la fève dans le pays.

Cette nouvelle hausse du prix maximum du cacao survient alors que la grande saison des pluies bat son plein au Cameroun. Avec pour corollaire les difficultés d’accès aux bassins de production du fait de la dégradation de l’état des routes. En général, ces écueils conduisent à la baisse des prix servis aux producteurs, dans la mesure où les acheteurs répercutent les coûts du transport sur le prix d’achat.

Mais, dans le cas d’espèce, l’on assiste plutôt à une revalorisation des prix par les acheteurs, ce qui témoigne d’une vigueur de la demande de fèves, en dépit de l’intensification des pluies. Cette hypothèse est d’autant plus plausible que depuis les deux dernières saisons cacaoyères, le Cameroun s’est enrichi de deux nouveaux transformateurs industriels. Il s’agit de Neo Industry et d’Atlantic Cocoa.

De plus, l’insécurité dans la région du Sud-Ouest, qui fut jadis le plus grand bassin de production du pays, réduit considérablement les marges de manœuvre des acheteurs dans cette partie du pays. Ces derniers se ruent donc vers les autres bassins de production à la recherche de la fève, en aguichant les producteurs avec des prix incitatifs.  

BRM

btp-le-cameroun-a-entretenu-moins-de-1-de-son-reseau-routier-au-cours-de-l-annee-2022-faute-de-financements
Selon les chiffres révélés le 25 novembre 2022 à l’Assemblée nationale par le Premier ministre, Joseph Dion Nguté, lors de la présentation du programme...
le-gicam-elabore-une-charte-pour-ameliorer-les-relations-d-affaires-entre-grandes-entreprises-et-pme
Le 30 novembre 2022, le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam), la plus puissante organisation patronale du pays, a officiellement lancé la...
e-commerce-energie-infrastructures-les-emirats-arabes-unis-en-prospection-au-cameroun
Le ministre d’État au Commerce extérieur des Émirats arabes unis, Thani Bin Ahmed Al-Zeyoudi, accompagné d’une dizaine d’investisseurs ont été reçus, le...
commerce-exterieur-le-deficit-du-cameroun-s-aggrave-en-2021-7-5-malgre-la-hausse-des-exportations-32-8
Au cours de l’année 2021, le déficit commercial du Cameroun s’est aggravé, atteignant 1 478 milliards de FCFA, contre 1 375 milliards de...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev