logoIC
Yaoundé - 20 novembre 2018 -
Agriculture

Les producteurs de cacao au Cameroun ont engrangé 250 milliards de FCfa au cours de la campagne 2012-2013

Les producteurs de cacao au Cameroun ont engrangé 250 milliards de FCfa au cours de la campagne 2012-2013

(Investir au Cameroun) - Les 500 000 producteurs de cacao recensés dans les zones rurales camerounaises, ainsi que les 10 000 familles vivant de l’activité de transformation du cacao en zones urbaines, ont engrangé environ 250 milliards de francs Cfa au cours de la dernière campagne cacaoyère, sur les 4500 milliards de francs Cfa générés par la vente des fèves au plan international.

Ces statistiques ont été révélées le 28 novembre 2013 à Monatélé, dans la région du Centre au Cameroun, par le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, à l’ouverture de la 2ème édition du Festival international du cacao (Festicacao) organisé depuis l’année dernière par le Conseil interprofessionnel du cacao et du café (CICC) et le gouvernement camerounais.

Placé cette année sous le thème «Jeunes, la relève», Festicacao 2013 s’est ouvert par une conférence internationale au cours de laquelle Jean Marc Anga, le directeur exécutif de l’Organisation internationale du cacao (ICCO), a invité les jeunes camerounais à se lancer dans la production du cacao, dont les «perspectives au plan international sont excellentes».

En effet, a souligné M. Anga, au cours des 5 prochaines années, la demande mondiale du cacao ira grandissante, dépassant largement les 3,930 millions de tonnes produites au cours de la dernière campagne. Cet accroissement de la demande, projette l’ICCO, va s’accompagner d’une hausse du prix de la tonne de fèves, qui devrait atteindre 3000 dollars US (environ 1,5 million de FCfa) dans 5 ans, induisant une augmentation substantielle des revenus des producteurs.

Festicacao 2013, qui s’achève le 30 novembre 2013 a connu la participation de représentants locaux des grandes firmes internationales telles que Cargill (Telcar Cocoa), Barry Callebaut (Sic cacaos), le groupe Olam et Touton.

BRM

Lire aussi

14-11-2013 - Cameroun : les firmes Barry Callebaut, Touton et Cargill annoncées au Festicacao 2013

18-11-2013 - Le CICC crée un Fonds de garantie de 100 millions de FCfa pour faciliter l’accès au crédit aux producteurs de cacao et café

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n79: Novembre 2018

Le secteur financier camerounais se digitalise à grande vitesse

L’anacarde, un vaste potentiel de revenus et d’emplois



Business in Cameroon n69: November 2018

Cameroon’s finance sector goes through rapid digitalization

Cashew, a sector with great potential, both for revenues and job creation